Il existait déjà un Capes. L’année prochaine, il sera possible de passer l’agrégation de créole. Il s’agit d’une avancée majeure dans la reconnaissance de cette langue

Il existait déjà un Capes. L’année prochaine, il sera possible de passer l’agrégation de créole. Il s’agit d’une avancée majeure dans la reconnaissance de cette langue

   Jean BERNABE, fondateur des « Etudes Créoles » à l’ex-Université des Antilles et de la Guyane dans les années 70 du siècle dernier et directeur du GEREC (Groupe d’Etudes et de Recherches en Espace Créole), n’est malheureusement plus là pour voir la réalisation de l’un de ses vieux rêves, lui, l’agrégé de grammaire française et docteur d’Etat en linguistique : la création d’une agrégation de créole. Après le très rude combat mené par ses collaborateurs et lui pendant une douzaine d’années pour obtenir la création d’un CAPES de créole, il s’était, en effet, activé pour la mise en place d’une agrégation. Voici que cette nouvelle étape est en passe d’être franchie comme l’a expliqué dernièrement au quotidien « FRANCE-ANTILLES », Max BELAISE, maître de conférences en LCR (Langues et Cultures Régionales) à la Faculté des Lettres et Sciences humaines de l’Université des Antilles, sur le campus de Schœlcher (2è à partir de la droite sur la photo)

Source : https://www.montraykreyol.org/article/il-existait-deja-un-capes-lannee-prochaine-il-sera-possible-de-passer-lagregation-de-creole

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *