Insécurité alimentaire en Haïti : Tendance à la hausse prévue pour janvier 2015

La question de l’insécurité alimentaire en Haïti continue d’être un sujet préoccupant et revient régulièrement dans l’actualité pour nous interpeller face a une réalité critique et nous informer qu’ une bonne partie de notre population ne mange pas bien ou ne mange pas suffisamment ou ne mange pas du tout.

En effet, selon un dernier article publié cette semaine par le journal en ligne Alterpresse, qui a repris les déclarations du directeur de la Coordination nationale de la sécurité alimentaire (CNSA) l’ingénieur-agronome Gary Mathieu, il y aura une tendance d’accélération de l’insécurité alimentaire dans le pays en janvier 2015.

Lors de son interview à AlterPresse cette semaine, le directeur de la CNSA a déclaré qu’en 2013, environ 3 millions de personnes se trouvaient en insécurité alimentaire en Haïti, signalant que la période de soudure agricole pourrait débuter plus tôt que prévu, soit au cours du mois de décembre 2014.

A noter que la soudure agricole est la période précédant les premières récoltes et où le grain de la récolte précédente peut venir à manquer. Ce qui risque de créer une situation de pénurie et flambée brutale des prix.

Le directeur de la CNSA, Gary Mathieu a également annoncé, entre mars et avril 2015, on peut s’attendre a une tendance à l’accroissement des prix des produits compte tenu de la réduction des stocks notamment parce que les récoltes sont en baisse à cause de la sécheresse ayant affecté la production de janvier à mars 2014 dans des départements comme le Sud et le Plateau central, réputé comme bastion pour la production de maïs.

Il faut dire également, qu’une grosse perte due à la période de sécheresse est enregistrée au niveau de la production d’autres cultures comme la patate et le manioc. Par exemple, les pertes varient pour la patate entre 30 à 50 %. Des pertes vraiment considérables pour un pays qui ne produit pas assez.

Face à une baisse de production au niveau locale, la disponibilité actuelle des stocks d’aliments sur le marché international devrait pouvoir favoriser une baisse des prix et permettre une certaine stabilité des prix des produits alimentaires sur le marché national, a souligné le directeur de la CNSA. Toutefois, la hausse des prix des produits pétroliers et de ceux du transport en commun pourrait entrainer une augmentation des prix de ces produits alimentaires. Une situation qui peut s’aggraver vu que le gouvernement compte dans les mois qui viennent augmenter une fois de plus le prix des produits pétroliers à la pompe selon cette stratégie d’augmentation graduelle.

Les perspectives ne sont pas encourageantes et les inquiétudes ne cessent d ‘augmenter. Les populations les plus pauvres de ce pays doivent s’attendre à subir les lourdes conséquences de la hausse des prix des produits alimentaires et une accélération de l’insécurité alimentaire.

La nutrition des millions pauvres de ce pays est également menacée car ceux-ci ne sont pas protégés par des politiques efficaces et des mesures d’accompagnements adéquats. Cette situation doit amener beaucoup plus d’haïtiens à limiter leur consommation de nourriture et à opter pour des régimes alimentaires encore moins équilibrés, avec, à plus ou moins long terme, des effets potentiellement désastreux sur leur état nutritionnel ainsi que sur leur santé.

Il est vraiment temps pour nous de d’évacuer ce problème primaire de faim, d’insécurité alimentaire, en 2014. Avec une moyenne nationale 30% de notre population et près de la moitié de la population du nord-ouest, en situation d’insécurité alimentaire, nous devons prendre la question très au sérieux, et cesser de donner des analgésiques pour traiter le cancer de faim. Il faut de préférence des actions précises, basées sur des résultats à long terme. Nous avons surement plusieurs plans, programmes et projets dans les tiroirs, ce n’est pas ce qui nous manque, il nous manque de préférence une vision effective, de la bonne volonté et des actions concrètes pour faire de l’agriculture un secteur plus dynamique devant améliorer les conditions de vie en Haïti.

Etzer Emile, M.B.A

Economiste

Radio Vision 2000

etzeremile@gmail.com

Source : http://radiovision2000haiti.net/public/insecurite-alimentaire-en-haiti-tendance-a-la-hausse-prevue-pour-janvier-2015/

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires