Interrogations sur les rapports entre SPNH et Fantôme 509

Les relations entre le syndicat de la Police (SPNH 17) et le groupe Fantôme 509 sont difficilement qualifiables. Les revendications des deux groupes sont identiques notamment en ce qui à trait à la carte de débit de 25 000 et un salaire de 50 000 gourdes.

Interrogé sur les relations entre le SPNH et le groupe fantôme 509, le porte parole du syndicat, M. Abelson Groneg a été plutôt évasif. M. Groneg a utilisé une boutade créole faisant état de la nécessité d’exprimer sa gratitude envers son bienfaiteur pour répondre.

Il a critiqué les déclarations su Premier Ministre, M. Joseph Jouthe, évoquant le recours à la force contre les membres du groupe fantôme 509 qui ont semé la terreur dans les rues de la région métropolitaine de Port-au-Prince. Pour le porte parole du SPNH le Premier Ministre doit se ressaisir et éviter ces déclarations meurtrières.

De plus le porte parole du SPNH dénonce les transferts et révocations de membres du syndicat. Il réclame la réintégration des policiers révoqués et l’annulation des transferts. Le syndicat n’envisage pas de solliciter un dialogue avec les autorités mais estime que le chef de la Police et les membres du gouvernement doivent contacter le SPNH.

 

 

Source: radio Métropole Haïti

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=95799

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *