Jouthe offusqué et indigné de l’incapacité de la PNH à répondre à sa mission

Le Premier ministre Joseph Jouthe, chef du Conseil supérieur de la police nationale (CSPN), rejoint le cortège des offusqués face à l’incapacité de la PNH à remplir sa mission face au gangs qui se mettent désormais à tuer des bébés. « Je suis très offusqué et aussi indigné de l’incapacité de la police nationale à répondre à sa mission qui est “Protéger et Servir” face à une population qui ne réclame pas beaucoup », a confié le chef du gouvernement au journal Le Nouvelliste, mardi 4 août 2020.».

Le Premier ministre Joseph Jouthe n’y va du dos de la cuillère face à la PNH qui a reçu de nouveaux équipements dont des blindés.  « Je réalise que malgré les acquisitions des blindés, la performance de la PNH n’a pas amélioré », a tranché le chef du CSPN avant d’enfoncer : « … J’admets aussi que les machines ne peuvent remplacer le professionnalisme, le savoir-faire et la volonté des agents pour combattre ce fléau qui ne fait que durer malgré tous les efforts consentis par le gouvernement ».

Le chef du CSPN a confié qu’il planche sur les difficultés rencontrées par les agriculteurs de la vallée de l’Artibonite. « Je suis au courant des déboires des cultivateurs de l’Artibonite qui ont du mal à pratiquer leur métier de la terre. Le gouvernement s’est penché sur leur cas et dans un délai pas trop long, on verra les résultats », a assuré le Premier ministre Joseph Jouthe qui a évoqué la situation des  riverains de Carriès.

Ils « ont beaucoup de difficultés que nous commençons d’adresser pour donner des résultats sans délais », a expliqué Joseph Jouthe, qui, sans rentrer dans les détails, a indiqué que  « des mesures sont en train d’être prises pour renforcer le plan appliqué par la PNH en vue d’un meilleur rendement de l’institution. »

Les gangs armés continuent de tuer. Ces derniers temps, ce sont des bébés qui tombent sous leurs balles. Le 12 juillet, à Cité Soleil, c’était Merrydjuna Fleurimond 8 mois et lundi 3 août, Godson Joseph, 4 mois, a été tué dans un autobus criblé de balle par les bandits du gang 400 Mawozo, à Papaye, non loin de Ganthier. La police, dirigée par Rameau Normil, se retrouve sous le feu des critiques alors que les gangs s’étendent et imposent leur loi à la population.

 

 

Source: Le Nouveliste

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=94779

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *