La Commission Binationale Frontière Solidaire tire la sonnette d’alarme sur la situation de la population de Fonds-Parisien

Réunie à Fonds-Parisien (Ouest d’Haïti), le 25 mars 2014, la Commission Binationale Frontière Solidaire a attiré l’attention des autorités haïtiennes sur le danger que représente la montée des eaux de la rivière Lastique et du Lac Azuei pour la population de Fonds-Parisien. Elle a appelé le gouvernement à intervenir en toute urgence pour résoudre ce problème.

Les informations ont été par le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR sur son site internet.

La porte-parole de l’Union des Femmes Victimes du Séisme de Fonds-Parisien (UFVSF), Stéphanie Saint Val, a dit s’inquiéter de la menace représentée par la rivière pour les habitants-es de Fonds-Parisien. En effet, de très souvent cette rivière continue de gagner les terres habitées dans son voisinage depuis le passage de l’ouragan Sandy, en 2012.

Mme Saint Val a souligné qu’au moment des pluies, des riverains/riveraines sont obligés de se déplacer pour se rendre dans les montagnes sous peine d’être victimes d’inondation. « A chaque tombée de pluie, nous ne pouvons nous fermer les yeux. Parfois, nous sommes obligés de nous déplacer pour nous protéger d’éventuelles catastrophes qui pourraient provenir de la montée des eaux de la rivière Lastique et du Lac Azuei. », a-t-elle déclaré.

La représentante de l’UFVSV en a profité pour demander aux autorités haïtiennes de prendre des mesures qui s’imposent pour protéger la vie des habitants-es de cette zone à risque de désastre.

« Il faut de toute urgence que le gouvernement haïtien aménage les bassins versants des sections communales de Ganthier, notamment ceux de ‘’Toman et de Les Roches’ en vue de réduire la vulnérabilité de la population. », a-t-elle souligné.

De son côté, le Coordonnateur de la Solidarité Haïtienne de Défense des Droits Humains (SOHDDH) et membre de la Commission Binationale Frontière Solidaire, Pierre Garot Néré, a fustigé le comportement des autorités haïtiennes qui, selon lui, ont minimisé l’appel qui leur avait été lancé par la population de Fonds-Parisien en 2013.

M. Néré qui a rappelé que les résidents-es de cette zone lire la suite sur metropolehaiti.com

Source : http://radiovision2000haiti.net/public/la-commission-binationale-frontiere-solidaire-tire-la-sonnette-dalarme-sur-la-situation-de-la-population-de-fonds-parisien/

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires