La communauté internationale est à la recherche de 400 millions de dollars en faveur d’Haïti

Source EJ/Radio Métropole Haïti

Le lancement international de l’Appel de Transition (TAP) pour Haïti a eu lieu le 13 Mars 2015 au Palais des Nations Unies à Genève.

Selon un communiqué de la mission onusienne en Haïti, L’Appel cherche un financement de 401 millions de dollars américains pour la période 2015-2016 pour réduire la vulnérabilité extrême et renforcer la résilience en Haïti.

« Cinq ans après un séisme dévastateur le nombre total de personnes ayant besoin d’aide humanitaire a diminué. Cependant, Haïti reste un pays fragile et très vulnérable aux catastrophes naturelles », déclare Mme Johansson, chef de la division de coordination et Réponse aux urgences du bureau d’OCHA. « Malgré l’absence de catastrophes naturelles majeures depuis 2010, un tiers de la population souffre d’insécurité alimentaire et seulement la moitié a accès aux soins de santé ». Par ailleurs, elle a soulignéégalement que les besoins humanitaires en Haïti sont étroitement liés à des vulnérabilités chroniques, la pauvreté et les défis de développement. Des solutions durables à long terme sont nécessaires pour répondre à ces besoins et donner à la population un avenir meilleur. Elle a toutefois reconnu que la communauté internationale avait été généreuse envers Haïti en 2010 et les partenaires humanitaires et de développement comptaient sur cette générosité dans la phase de transition actuelle.

L’Appel de Transition répond justement à la nécessité d’allouer des ressources à la lutte contre les causes structurelles à long terme, pour faire face au caractère répétitif des questions humanitaires en Haïti, précise le Représentant Spécial Adjoint du Secrétaire Général et coordonnateur Résident et Humanitaire en Haïti, (DSRSG/RC/HC) M. Peter de Clercq, soulignant que le TAP s’attaque à ces causes avec une attention particulière sur les plus vulnérables.

Reconnaissant le rôle important que legouvernement Haïtien a joué dans la préparation du TAP, le DSRSG a présenté un aperçu du TAP et de structure de coordination, tout en soulignant la collaboration entre le gouvernement haïtien est ses partenaires humanitaires et de développement lors de la préparation du TAP.Il a déclaré que le cadre conceptuel du TAP est focalisé sur les personnes et sur le renforcement de la résilience des plus vulnérables.

L’Ambassadeur Pierre André Dunbar,Représentant Permanent d’Haïti auprès des Nations Unies à Genève, lire la suite sur metropolehaiti.com

Source : http://radiovision2000haiti.net/public/la-communaute-internationale-est-a-la-recherche-de-400-millions-de-dollars-en-faveur-dhaiti/

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires