Accueil » Tahiti » Tahiti actualités » La pharmacie Te Ora à Bora Bora a fermé

La pharmacie Te Ora à Bora Bora a fermé

La pharmacie Te Ora à Bora Bora a fermé
Tahiti, le 5 janvier 2024 – La pharmacie Te Ora a fermé ses portes samedi dernier. À cette occasion, les autorités du Pays ont été interpellées par la population de Bora Bora qui a fait le déplacement : “Président, nos jeunes ont le droit de travailler ici. Tu as dit que tu étais pour les jeunes, pour le Fenua, alors montre-nous que tu fais ton travail.”
 
Un moment fort en émotion samedi à Bora Bora lors du retrait par taote Teano Cojan de tout ce qui a trait à la pharmacie. Effectivement, ayant reçu la décision du tribunal administratif, il devait l’appliquer et fermer son local. “À partir d’aujourd’hui (samedi, NDLR), cela ne peut plus être une pharmacie, donc tous les termes pharmaceutiques et la croix caducée ne peuvent plus apparaître. Cela ne peut plus être un établissement recevant du public”, a déclaré Teano Cojan devant plus d’une centaine de résidents de la perle du Pacifique.


“L’incompréhension totale”
La pharmacie Te Ora à Bora Bora a fermé
Et les réactions ont été nombreuses, samedi matin. “On est dans l’incompréhension totale de ce qui arrive aujourd’hui. (…). On est obligé de fermer sinon la loi va pénaliser Teano et lui retirer sa licence (…). Il y en a d’autres qui sont en France, lorsqu’ils vont revenir, si cette loi n’est pas modifiée, ils ne pourront pas être pharmaciens. Mais où allons-nous ?”, s’est insurgée la présidente de l’association Tamarii no Bora Bora, Sylvana Estall. 
 
Le pasteur Jérôme, lui, a rappelé que beaucoup de parents poussent leurs enfants à faire de longues études, tout comme Teano Cojan, “et il revient au Fenua pour servir sa population. Pourquoi tout ça ? C’est un enfant de Bora. Président, la décision est entre tes mains”, a-t-il affirmé les larmes aux yeux.
 
Une employée a assuré ne jamais avoir eu de patron “avec un cœur aussi énorme”.  Pour elle, la fermeture de l’établissement est “inadmissible, cela ne doit pas exister, c’est un enfant du Pays. Quand ils partent en métropole pour faire leurs études, c’est pour revenir s’installer et si on ne leur laisse pas cette chance, ils ne vont jamais revenir”.      
 
“ On va se battre jusqu’au bout”, a lancé une résidente de l’île. Une autre a déclaré qu’ils sont plusieurs à être contre cette fermeture, “mais les habitants ne veulent pas se lever. 100% de la population veut que cette pharmacie reste ouverte (…). C’est la pharmacie du peuple, il faut se lever, cela suffit”.
 
Rappelons que cette décision du tribunal administratif fait suite au recours déposé par le Dr Loyer, gérant de la pharmacie Lafayette de Bora Bora au motif que la pharmacie Te Ora a un impact économique sur son activité.
 


“Même la meuleuse ne veut pas couper la croix”
La pharmacie Te Ora à Bora Bora a fermé
Toutes les personnes présentes ont fait état des “tapa’o” (signes, NDLR) lors du décrochage des signalétiques pharmaceutiques. En effet, lorsque Teano Cojan a préparé l’escabot pour décrocher la pancarte de la pharmacie, il s’est cassé en deux. Il en a été de même pour la “mèche” de la meuleuse lorsqu’il a essayé de couper le support du caducée. Pour que ces derniers ne soient plus visibles, il les a donc recouverts d’un tissu noir.
  
La mère de taote Cojan, Faatini, n’a pas manqué de réagir et a interpellé les autorités du Pays. “Président, tu vois, même la meuleuse ne veut pas couper la croix parce que ce n’est pas juste. Nos jeunes ont le droit de travailler ici. Tu as dit que tu étais pour les jeunes, pour le Fenua, alors montre-nous que tu fais ton travail.” Avant de poursuivre : “Président, cela ne doit pas arriver, tu as le pouvoir de faire en sorte que Teano ne ferme pas. Tu as ce droit et ce devoir de le faire. Demain, tu peux décider que Teano rouvre cette pharmacie, alors faites ce qu’il faut, bougez-vous !” 
 


“Un bonheur de vous servir”
La pharmacie Te Ora à Bora Bora a fermé
Teano Cojan emploie sept salariés dont Flore Vigneron qui est également pharmacienne. Elle a rappelé qu’ils ont dû faire face “aux bâtons” mis sur leur chemin par le gérant de la pharmacie Lafayette et qu’ils n’ont pas mis en place tout ce qu’il voulait : “Le premier : servir tout le monde, faire notre travail de base et aussi lorsque vous sortez de la pharmacie, vous avez appris quelque chose. Vous rentrez malade et vous ressortez un peu moins malade. On ne s’attendait pas à tant d’amour, de générosité, cela a été un bonheur de vous servir.”
 
Teano Cojan a ensuite pris la parole pour rassurer toutes les personnes présentes : “Ne vous inquiétez pas, on ne va pas lâcher, on va se battre jusqu’au bout. Il a cherché la petite bête mais je crois qu’il va retrouver la petite bête mais en 1 000 fois plus.” Il a d’ailleurs tenu à rappeler que le groupement Lafayette n’est en rien responsable de cette situation et que faire partie de ce groupement permet “d’avoir des prix plus bas”. Pour lui, cette situation est seulement due à une seule personne. Mais le jeune pharmacien reste confiant et déterminé. Une nouvelle demande d’autorisation d’ouverture devrait être déposée.
 
Les habitants ont d’ailleurs fortement regretté l’absence du tāvana de l’île, Gaston Tong Sang, et celle de la représentante Tavini à l’assemblée, Rachelle Flores.


Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source : https://www.tahiti-infos.com/La-pharmacie-Te-Ora-a-Bora-Bora-a-ferme_a222135.html

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

Tahiti-infos
Tahiti-infos
Le journal d’informations et d’actualités de la Polynésie française. Les nouvelles de Tahiti et ses îles, un agenda, des petites annonces, des commentaires, des vidéos, un forum et un regard sur l’actualité du Pacifique, de la métropole du monde. Egalement une partie magazine: environnement, santé, people, nouvelles-technologies, et insolites.
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande