La Police nationale d’Haïti impuissante face aux violences et détournements de véhicules de gangs armés

Depuis plusieurs mois, la Police nationale d’Haïti (Pnh) fait montre d’une grande impuissance à réagir face aux violences et détournements de plusieurs véhicules, perpétrés par des gangs armés dans la capitale, Port-au-Prince, et ses banlieues, selon divers témoignages recueillis par l’agence en ligne AlterPresse.

Bénéficiant de l’impunité, de nombreux gangs armés continuent de multiplier leurs actes de criminalité, incluant des détournements de bus de voyage et de camions de marchandises, dans plusieurs quartiers de la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince, notamment à Martissant (au sud de la capitale), au bas de Delmas et à Croix-des-Bouquets (municipalité au nord-est).

Les gangs armés continuent d’opérer, en toute impunité et en toute quiétude, dans la capitale, en dépit des promesses répétées du directeur général par intérim de la Pnh, Frantz Elbé, de lutter plus efficacement contre le banditisme dans différentes zones.

Le mercredi 11 mai 2022, cinq (5) camions transportant une cargaison de cigarettes, d’une valeur marchande d’un million de dollars (Ndlr : US $ 1.00 = 111.00 gourdes ; 1 euro = 116.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 2.00 gourdes aujourd’hui) ont été détournés, par des bandits lourdement armés, au bas de Delmas, informe la Compagnie de Tabac Comme Il Faut S.A.

Les bandits ont agressé les agents de sécurité du convoi et volé un véhicule ainsi que 4 fusils de calibre 12.

Dans la matinée du mardi 10 mai 2022, plusieurs camions de marchandises ont été détournés, dans le quartier de Martissant, dans la périphérie sud de la capitale, par des individus lourdement armés.

Dans la matinée du jeudi 12 mai 2022, lors d’une opération, la Police nationale d’Haïti a pu libérer plusieurs passagers, qui ont été enlevés, par des individus armés, dans la commune de la Croix-des-Bouquets, à bord d’un autobus, qui faisait route vers la République Dominicaine. La Pnh a aussi récupéré l’autobus, à bord duquel ces passagers s’apprêtaient à se rendre en République Dominicaine.

Le dimanche 8 mai 2022, un autobus de la compagnie de transports Group Metro S.A. de la République Dominicaine, transportant 8 missionnaires turcs, 8 ressortissants haitiens et un ressortissant dominicain, a été détourné à Croix-des Bouquets.

Les mardi 3 et mercredi 4 mai 2022, des bandits armés s’étaient également emparés de 10 camions citernes, contenant des produits pétroliers, à la sortie du terminal de Varreux, qui se trouve dans la municipalité de Cité Soleil, au nord de Port-au-Prince, a révélé l’Association nationale des distributeurs de produits pétroliers (Anadipp).

6 mois après son installation, le 21 octobre 2021, le chef ad intérim de la Pnh, Frantz Elbé, a annoncé, cette semaine, un renforcement des dispositifs de sécurité, notamment au niveau de la Plaine du Cul-de-sac, y compris Croix-des-Bouquets pour éviter que la situation dégénère dans ces zones.

« Tous les bandits seront traqués, quel que soit leur secteur de provenance », martèle Frantz Elbé, lors de la présentation de son bilan de 6 mois à la tête de la Pnh.

148 personnes ont été tuées, en 13 jours, par les gangs rivaux 400 Mawozo et Chen Mechan (« chiens méchants »), dans les violences qui ont éclaté, du dimanche 24 avril au vendredi 6 mai 2022, dans la Plaine du Cul-de-sac, relève un bilan préliminaire du Réseau national de défense des droits humains (Rnddh).

Après avoir été victimes de viols collectifs et répétés, plusieurs femmes et filles ont été assassinées, lors de ces violences, précise le rapport préliminaire du Rnddh.

« Dix-sept jeunes femmes, qui ont été surprises par le gang 400 Mawozo dans un motel, dans le quartier de Butte Boyer Prolongé, ont été assassinées avant d’être jetées dans des puits d’eau et dans des latrines ».

Ce même climat de terreur continue de persister à Martissant, avec les affrontements entre gangs rivaux, qui tuent, rançonnent et empêchent, en toute impunité, depuis le 1er juin 2021, toute circulation de personnes et de véhicules dans la périphérie sud de la capitale, Port-au-Prince.

 

 

 

Source: APR

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=100146

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *