L’Agepac bloquée

Un différent entre quelques salariés et la direction porte essentiellement sur les salaires. Une réunion est prévue ce jour.

Blocage du portail d’accès par les salariés grévistes et des stagiaires

Une dizaine de salariés d’Auteuil Agepac Océan Indien bloque les grilles d’accès au Centre de Formation Continue (CFC) depuis ce mercredi matin. Sur l’une des deux principales requêtes, salariés et direction sont d’accord : il faut une représentativité salariale. L’autre est directement liée puisqu’il s’agit d’augmentations de salaire.

Les 10 salariés, sur les 65 que compte le groupe Apprentis d’Auteuil (Agepac, Msayidie et LEA), indiquent avoir noué le dialogue sur ces deux sujets depuis le 4 août 2014, « nous avons d’ailleurs envoyé un courrier en ce sens au directeur régional de la Fondation Baptiste Cohen et au président Content ».

Rencontre à midi

Ils déplorent l’absence de grille de salaire, « nous sommes les salariés les plus mal payés de tous les organismes de formation professionnelle mahorais, et en réponse, le directeur nous propose une augmentation de 1% ! ». Un geste qui traduit selon eux l’absence de communication et de considération dont ils sont l’objet.

Ils sont d’autant plus remontés que le rapport d’activité 2013 fait d’apparaître un excédent de 213 484 euros, ainsi que le brandit Nouria Assoumani, Assistante de direction.

Mais s’il on écoute Antoine Duhaut, directeur de l’antenne locale d’Apprentis d’Auteuil, les avancées obtenues sont plus importantes : « les 8 services civiques payés 400 euros ont été intégrés en contrats d’avenir rémunérés au SMIG, les congés maternité sont désormais pris en charge par la Fondation, une prime de nuit a été débloquée avec panier repas pour les travailleurs de nuit, le tout appuyé par une augmentation de 1% des salaires ».

Pour poursuivre le dialogue, les deux parties ont besoin d’une représentativité salariale qu’assurent pour l’instant Abdallah Charkiya, Formatrice et représentante syndicale Cisma CFDT et Douchina Abdallah, Formateur et adhérent Cisma CFDT. Une Assemblée générale a d’ailleurs été proposée par la direction réunionnaise le 19 mars 2015 « pour ouvrir le dialogue social ».

Alors qu’Antoine Duhaut demande une ouverture des grilles pour permettre l’entrée du personnel non gréviste et la poursuite de formation pour la quarantaine de stagiaires, une réunion est prévue ce jour à midi.

Anne Perzo-Lafond Le Journal de Mayotte

Source : http://lejournaldemayotte.com/societe/lagepac-bloquee/

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

A lire également