Le Canada dépêche une mission diplomatique en Haïti

Ce mercredi débute en Haïti une mission diplomatique déléguée par le Canada. L’annonce a été faite par la ministre canadienne des Affaires étrangères, Mélanie Joly. La mission s’étend du 7 au 9 décembre. « Cette mission vient compléter les rencontres et les discussions virtuelles qui se déroulent en parallèle. La mission, dirigée par Bob Rae, ambassadeur du Canada auprès des Nations Unies, visera à favoriser une plus grande unité entre les principaux intervenants en faveur d’une voie et d’un processus politiques pour des élections démocratiques », peut-on lire dans un communiqué publié par Affaires mondiales Canada.

Selon le communiqué, l’ambassadeur Rae consultera, au cours de cette mission, des personnalités politiques de haut niveau, des membres de la société civile, les Nations Unies et d’autres acteurs clés sur les options permettant de soutenir les efforts menés par les Haïtiens pour faire face aux crises humanitaires et de sécurité. Les échanges porteront également sur le rôle que le Canada pourrait jouer dans la réponse internationale.

« La communauté internationale a un rôle important à jouer pour répondre aux crises humanitaires et de sécurité qui sévissent en Haïti. Les efforts du Canada continueront d’appuyer des solutions proposées par les Haïtiens afin de rétablir l’accès aux biens et services essentiels, et s’appuieront sur notre engagement de longue date », soutient le communiqué.

La ministre Mélanie Joly a assuré Haïti du soutien de son pays afin d’apporter une solution à la crise. « Le Canada continue de jouer un rôle de premier plan pour soutenir le peuple haïtien et l’aider à sortir de cette crise et à rétablir la paix et la sécurité dans son pays. Cette mission est un autre exemple de l’appui du Canada aux solutions proposées par les Haïtiens à la violence qui sévit dans le pays », estime madame Joly.

Il s’agit de la deuxième mission dépêchée par le Canada à Port-au-Prince, après celle d’octobre dernier. Le pays des érables se tient en première ligne dans la recherche d’une solution à la crise multidimensionnelle qui affecte Haïti. Sollicitée par les États-Unis pour diriger une éventuelle assistance interne en sécurité en faveur d’Haïti, le Canada s’est montré jusqu’à présent très réticent à l’idée d’envoyer des troupes en Haïti. Parallèlement, le gouvernement canadien a adopté des sanctions contre des membres de l’élite politique et économique soupçonnés d’encourager ou de financer les activités des gangs armés.

 

 

Source: Le Nouveliste

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=101513

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *