Accueil » Martinique » Martinique actualités » Le Centre d’échanges Ruddy Nithila de Pointe-à-Pitre, présente de sérieux signes de dégradation.

Le Centre d’échanges Ruddy Nithila de Pointe-à-Pitre, présente de sérieux signes de dégradation.

L’immeuble, nommé “Centre d’échanges Ruddy Nithila” à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, présente de sérieux signes de dégradation, à plusieurs endroits de l’immeuble, notamment  des étages, au rez-de-chaussée. plafond, poteaux.

Une évolution inquiétante de la situation et notamment de nombreuses fissures dans l’immeuble. Des morceaux de béton se sont détachés et sont visibles par terre. Il a été établi un périmètre de sécurité aux abords de l’immeuble, mais des gens y vont à l’intérieur de l’immeuble, car il y a des occupants qui sont les suivants: des commerces, pâtisserie, primeur, salon de coiffure, restaurant, bazar, etc, au rez-de-chaussée. Des logements, ainsi que des cabinets d’avocats, chirurgien-dentiste et de médecins dans les étages supérieurs.

Une dégradation très rapide, construit seulement dans les années 90.

Le Centre d’échanges a été inauguré le samedi 2 avril 1993 par le maire de l’époque le Dr HENRI BANGOU.

Le bâtiment du Centre d’échanges Ruddy Nithila a été construit au début des années 1990 à proximité du centre-ville de Pointe-à-Pitre. Il se situe entre le boulevard Légitimus et le bâtiment se trouve en sandwich entre la tour cécid et l’ancien bâtiment de la CAF et sécurité sociale. 

Ce bâtiment nommé “Centre d’échanges Ruddy Nithila” est tout simplement un bâtiment comme on n’en voit partout qui abrite des commerces, pâtisserie, primeur, salon de coiffure au rez-de-chaussée, des logements, ainsi que des cabinets d’avocats ou de médecins dans les étages supérieurs.

Il y a un bon moment que l’on parle de réparation, mais le temps passe, et les risques progressent pour les locataires, les passants du trottoir, et ceux et celles qui fréquentent l’immeuble.

Les altérations physiques des bétons.

L’altération physique d’un béton est très souvent d’ordre accidentel, c’est-à-dire qu’un élément extérieur est responsable de son usure, un écoulement d’eau ronge peu à peu le béton et finit par le fragiliser. L’accumulation localisée d’humidité sur les murs ou les plafonds fragilise les fondations et peut être une cause d’effondrement.

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

newstropiques
newstropiques
Notre website “News Tropiques” est un site braqué sur l’information actuelle, mais aussi inversement l’information du passé, autrement dit la rétrospective.
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande