Le collectif de défense des intérêts de Mayotte et des Mahorais de La Réunion interpelle les autorités

Le Collectif Ré-MaA, Association loi 1901 a pour but de défendre les intérêts de Mayotte et des Mahorais sur le plan
Linfo KWEZI
Partager cet article

Le Collectif Ré-MaA, Association loi 1901 a pour but de défendre les intérêts de Mayotte et des Mahorais sur le plan social, juridique, culturel et dans tous les domaines afin de lutter contre les inégalités, les injustices, l’insécurité et divers ; aider et accompagner les familles, les étudiants et les autres associations dans leur démarche administrative, faciliter l’accès aux droits, valoriser Mayotte et la culture mahoraise afin de favoriser l’intégration et faciliter le vivre ensemble…

En attendant, il réagit à la crise sécuritaire qui secoue à nouveau le territoire…

“Nous, collectif de défense des intérêts de Mayotte et des Mahorais de La Réunion, association loi 1901, interpellons de nouveau les pouvoirs publics sur la crise sécuritaire qui frappe Mayotte.
Si « Tous les hommes naissent libres et demeurent égaux en droits et en dignité » les Mahorais sont des prisonniers :
-De par leur sous-estimation de la gravité de la situation, les Mahorais sont délaissés et abandonner par un Gouvernement qui continue de minimiser la situation tandis que des drames que cela soit du côté de la population ou des forces de l’ordre ont lieu tous les jours.
-De par l’incapacité de la population à se protéger de ces terroristes qui n’hésitent plus à brûler des voitures, des maisons et qui ne sont plus en sécurité à l’extérieur.

En effet, des « terroristes récidivistes » puisque c’est comme ça que nous devons les appeler sèment la pagaille quotidiennement à Mayotte. Ces derniers jours, la violence a pris une ampleur inqualifiable et sous le silence violente du ministre de l’Intérieur et des Outre-Mer, Gérald Darmanin.

STOP A L’INDIFFERENCE !

Les autorités doivent mettre fin à leur indifférence à l’endroit des Mahorais et agir rapidement en conséquence pour mettre hors d’état de nuire ces voyous et arrêter de les envoyer à La Réunion dans des familles d’accueils alors que la plupart prennent la fuite pour commettre les mêmes actes ici ! La multiplication des visites ministérielles n’apporte pas les solutions aux mahorais mais continue à nous démontrer combien le Gouvernement reste laxiste puisque les mesures annoncées sont loin de répondre aux besoins urgents en termes de sécurité.

DES MESURES URGENTES :

Lors du déplacement de l’ex-ministre des Outre-Mer, Sébastien Lecornu, à La Réunion. Nous avons remis des propositions pour mettre fin à ces violences. Jusqu’à aujourd’hui nos doléances sont restées silencieux. Le gouvernement doit assumer sa compétence régalienne sur toutes les parties du territoire national, y compris Mayotte qui a été pendant longtemps délaissé”.

Source : http://www.linfokwezi.fr/le-collectif-de-defense-des-interets-de-mayotte-et-des-mahorais-de-la-reunion-interpelle-les-autorites/

Partager cet article
Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email
Imprimer

À lire aussi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Faites des rencontres dans votre département

À la Une actu

Pub

flash actu