Le deuxième rapport sénatorial sur les risques naturels publié

Après un premier rapport paru en 2018 sur la «prévention des risques et la gestion de l\’urgence» en cas d’aléa, la délégation sénatoriale aux
lepelican journal
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Le deuxième rapport sénatorial sur les risques naturels publiéAprès un premier rapport paru en 2018 sur la «prévention des risques et la gestion de l\’urgence» en cas d’aléa, la délégation sénatoriale aux Outre-mer s’est intéressée cette fois-ci à la résilience du bâti. Ce second rapport intitulé risques naturels majeurs : bâtir la résilience des Outre-mer dresse, deux ans après le passage de louragan Irma, le douloureux constat dune reconstruction loin dêtre achevée . Selon les données du programme spatial européen Copernicus, la reconstruction n est réalisée qu à 87 % à Saint-Barthélemy, et seulement à 49 % à Saint-Martin , souligne le rapport qui donne des éléments de réponses pour expliquer les écarts entre les îles voisines : Saint-Martin, au-delà dune qualité du bâti préexistant a priori moins bonne que Saint-Barthélemy,… Source : http://www.lepelican-journal.com/saint-martin/societe/Le-deuxieme-rapport-senatorial-sur-les-risques-naturels-publie-18030.htmlhttp://www.lepelican-journal.com/saint-martin/societe/Le-deuxieme-rapport-senatorial-sur-les-risques-naturels-publie-18030.html

Partager cet article
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer

À lire aussi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la Une actu

Pub

flash actu