Accueil » Tahiti » Tahiti actualités » Le fenua représente 10% des saisies françaises d’ice

Le fenua représente 10% des saisies françaises d’ice

Le fenua représente 10% des saisies françaises d'ice
Tahiti, le 2 mars 2023 – Dans le bilan 2022 de la “lutte contre les drogues” publié mercredi, les ministères de l’Intérieur, de la Justice et des Comptes publics rapportent que la Polynésie a connu en 2022 une hausse des saisies d’ice de 142%. Si cette augmentation est à mettre en lien avec la saisie record d’ice opérée à Raiatea en mars 2022, il demeure cependant que sur les 273 kilos de méthamphétamine saisis en France en 2022, 9,6% l’ont été en Polynésie française.
 
Les ministères de l’Intérieur, de la Justice et des Comptes publics ont publié mercredi le bilan 2022 de la lutte contre les drogues sur tout le territoire national. Sans surprise, les services de l’État jugent que le phénomène de l’ice en Polynésie française est particulièrement “inquiétant”. Les chiffres rapportés par les ministères démontrent en effet qu’avec la saisie de 21 kilos réalisée par les fonctionnaires de la police aux frontières en mars dernier sur un paquebot de croisière à Raiatea, le taux de saisies de méthamphétamines au fenua a explosé pour atteindre 142%. En 2022, 26,4 kilos d’ice ont été saisis sur le territoire contre 10 kilos en 2021, 2,5 kilos en 2020 et 12 kilos en 2019 selon les chiffres de la justice.
 
Dans leur rapport, les ministères indiquent également que 273 kilos de méthamphétamines ont été saisis en 2022 sur tout le territoire national, soit une augmentation de 21% par rapport à 2021. Avec les 26,4 kilos saisis sur le territoire, la Polynésie française accueille donc 9,5% de la totalité de la méthamphétamine saisie en France métropolitaine et dans les Outre-Mer. Si ce bilan rappelle que le gramme d’ice se revend en Polynésie pour une moyenne de 2 500 euros (près de 300 000 Fcfp), il constate également que sur le reste du territoire, le gramme se revend plutôt pour une moyenne évaluée à 28 euros (3 350 Fcfp).
 
Coopération et renseignements
 
Face à cette problématique en Polynésie, une antenne de l’Office antistupéfiants (Ofast) ainsi qu’une Cellule de renseignement opérationnel sur les stupéfiants (Cross) ont été récemment créées et travaillent de concert avec la section de recherches (SR) de la gendarmerie, les douanes et la Direction territoriale de la police nationale (DTPN). Pas plus tard que le 15 février dernier, les enquêteurs de l’Ofast et de la SR ont d’ailleurs saisi 3,2 kilos d’ice qui étaient dissimulés dans les valises de passagers en provenance de Los Angeles.
 
Du 14 au 16 novembre dernier, le séminaire de “coopération judiciaire relatif à la lutte contre les trafics de stupéfiants” s’était d’ailleurs déroulé à l’hôtel Hilton de Faa’a en présence des acteurs de la lutte contre le trafic de stupéfiants dans le Pacifique. Également présent, le directeur des affaires criminelles et des grâces, Olivier Christen, avait insisté sur la nécessité d’apporter des “réponses extrêmement fermes” face au trafic d’ice en Polynésie. Il avait également insisté sur l’importance de la coopération des pays du Pacifique en matière de renseignements.
 


Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source : https://www.tahiti-infos.com/Le-fenua-represente-10-des-saisies-francaises-d-ice_a215674.html

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

Tahiti-infos
Tahiti-infos
Le journal d’informations et d’actualités de la Polynésie française. Les nouvelles de Tahiti et ses îles, un agenda, des petites annonces, des commentaires, des vidéos, un forum et un regard sur l’actualité du Pacifique, de la métropole du monde. Egalement une partie magazine: environnement, santé, people, nouvelles-technologies, et insolites.
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande