Le nouveau Ministre des Travaux Publics sans solution…

Haïti - Politique : Le nouveau Ministre des Travaux Publics sans solution...

Rosemond Pradel le nouveau Ministre des Travaux Publics Transports et Communications (MTPTC), issue de l’opposition (choix de Fusion, « Veye yo», Verite, INIFOS et INITE) lors de son installation le 25 novembre dernier a démontré dans son allocution qu’il maitrisait peu ses dossiers et n’a proposé aucune perpectives de solutions à des problèmes aussi essentiels que l’eau potable et l’électricité…

Extraits du discours du Ministre Pradel :
« Le MPTC est un ministère de grandes infrastructures. Mais il serait utopique de ma part de penser à la réalisation de grands travaux avec une économie aussi faible et dans une période transitoire. Toutefois, il va falloir évaluer l’existant et finaliser certains projets dans la mesure des disponibilités financières réelles […]

Nous devons mettre en place une stratégie efficace à travers les structures déconcentrées pour :

1- Combattre l’insalubrité qui devient un état de fait et qui présente Haïti dans une laideur proverbiale,

2- Réaliser de petits travaux sur plusieurs tronçons de route afin de soulager le quotidien des automobilistes […] »

Concernant le problème d’eau potable Pradel déplore que depuis des années les camions citernes vendent de l’eau potable dans la pluoart des maisons de la zone métropolitaine quat aux solutions il a déclare « Il s’agit de consulter les responsables de la Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement (DINEPA) pour comprendre comment nous pouvons étendre le réseau de distribution d’eau pour alimenter tous les foyers, » reconnaissant que cela ne pourra pas se faire rapidement « on verra avec les autorités comment avancer. Car l’eau est un élément important dans la vie d’une population ».

Pour l’électricité pas de solution non plus se limitant a reconnaitre que l’électricité « a beaucoup d’influence sur l’économie du pays, sur les activités sociales de la population» soulignant « C’est un secteur lourd et gourmand en argent, de l’argent que nous n’avons pas actuellement, mais il faut aller voir comment se posent les problèmes et comment les responsables abordent la question et ce que nous pouvons y apporter. »

 

 

 

 

Source: HaïtiLibre

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=98867

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *