Accueil » Tahiti » Tahiti actualités » Le RSMA, une voie à part entière

Le RSMA, une voie à part entière

Le RSMA, une voie à part entière
Tahiti, le 27 avril 2024 – Ce samedi, le Régiment du service militaire adapté de Polynésie française organisait sa journée portes ouvertes au RIMaP-P de Arue. L’occasion pour le grand public de découvrir ou redécouvrir l’organisme de formation, mais aussi et surtout de reconsidérer les représentations collectives à son sujet.
 
Non, le Régiment du service militaire adapté (RSMA) ne propose pas des formations pour les seules personnes en situation d’échec scolaire. Et oui, les femmes ont toute leur place au sein de l’organisme. C’est le message qu’ont souhaité faire passer ses membres à l’occasion de la journée portes ouvertes du RSMA, organisée au RIMaP-P de Arue ce samedi. “Si les gens prenaient conscience de ce que le RSMA représente pour nous, ils ne diraient pas toutes ces choses dévalorisantes à notre sujet”, témoigne avec regret Maveana Kohumoetini, secrétaire au bureau logement du RSMA. “On entend ce que les gens de l’extérieur disent et pensent de nous. C’est dommage car ils sont à mille lieux de comprendre la chance que représente le RSMA pour la jeunesse. Ici, on a la garantie de trouver du travail, de passer notre permis de conduire, et surtout on découvre la notion de l’engagement. Une valeur fondamentale pour qui veut trouver sa voie.”
 
Formations de 6 mois à 1 an
 
Une alternative évidente pour les jeunes en quête de travail et seuls face à la réalité de la conjoncture économique : “Je suis venue au RSMA car je n’ai rien pu trouver à l’extérieur”, confie Maveana. “Aujourd’hui, les entreprises qui se montent sont bien souvent des affaires familiales, et où il est impossible de se faire sa place. Peu importe le bagage technique et les diplômes dont tu disposes, ils ne veulent pas te prendre. J’avais peur au début de venir ici car je ne savais pas à quoi m’attendre. Mais une fois que tu goûtes au RSMA, toutes les portes s’ouvrent. Ici, j’ai un salaire, je peux nourrir mes enfants et leur offrir une vie décente.”
 
Aujourd’hui, le RSMA propose plusieurs filières, d’un an, de 10 mois et de 6 mois. La structure accueille à la fois des personnes diplômées et non-diplômées, dans une fourchette d’âge allant de 18 à 25 ans. Présent sur Tahiti mais également aux Marquises, aux Australes et aux Tuamotu, l’organisme de formation propose des filières de maçonnerie, de plomberie, de conduite d’engins de travaux publics, mais aussi de restauration ou encore d’aide à la personne pour ne citer que celles-là. Et à l’occasion de cette journée portes ouvertes, samedi, le RSMA a mis les moyens en proposant de nombreux ateliers ludiques, notamment pour les enfants. Une méthode qui a pu susciter des vocations : “Quand je serai grand, je serai colonel”, s’est enorgueilli Tamatea, 9 ans, venu avec ses parents. Interrogé sur les raisons qui lui ont fait prendre une telle décision, le jeune garçon n’a pas hésité une seule seconde : “Quand on est militaire on aide les gens. Et puis les uniformes sont trop stylés !”


Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source : https://www.tahiti-infos.com/Le-RSMA-une-voie-a-part-entiere_a223590.html

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

Tahiti-infos
Tahiti-infos
Le journal d’informations et d’actualités de la Polynésie française. Les nouvelles de Tahiti et ses îles, un agenda, des petites annonces, des commentaires, des vidéos, un forum et un regard sur l’actualité du Pacifique, de la métropole du monde. Egalement une partie magazine: environnement, santé, people, nouvelles-technologies, et insolites.
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande