Accueil » Mayotte » Mayotte actualités » Le SNES Mayotte décourage les enseignants

Le SNES Mayotte décourage les enseignants

Le SNES Mayotte, syndicat du second degré, invite les candidats à la mutation à Mayotte à différer leur décision. Un choix de communication étonnant au regard des arguments avancés mais aussi de l’attitude des responsables de l’organisation.

« Chers collègues, la situation à Mayotte ne cesse de se dégrader. Lisez bien notre livret d’accueil avant de prendre votre décision de muter à Mayotte »… ainsi s’affiche la page d’accueil du site du SNES Mayotte, le syndicat du second degré, censée informer les enseignants qui souhaiteraient venir dans notre département… C’est notre confrère Flash Info qui révèle cette aberration.

SNESCar, parle-t-on ici de délinquance ou d’insécurité ? Pas du tout. Il est question de disparition de statut d’expatrié, d’imposition sur les revenus 2014, d’indexation et de rapport de force avec le gouvernement via le vice-rectorat : « La mise en place de cette indexation aurait pu signifier une amélioration des conditions financières pour tous -et tout particulièrement pour nos collègues résidents- mais ce n’est pas la volonté du gouvernement » et pour finir, conseil est donné « d’attendre une année pour muter à Mayotte ».

Ce choix de communication est d’autant plus étonnant de la part du SNES que ses principaux leaders ont choisi de prolonger leur séjour dans notre département et que l’ancien secrétaire départemental, Yann Durozad, a demandé et obtenu sa mutation pour revenir enseigner à Mayotte.
Ces consignes d’attentisme semblent également aller à contre-courant de la situation vécue par les professeurs à Mayotte : les trois quart d’entre eux souhaitent rester au bout des deux ans et 48% resteraient au delà des quatre ans.

Il manque 600 titulaires de poste, dénonce périodiquement le SNES… Une information confirmée par le « compte-rendu du comité de direction » du vice-rectorat dont une partie a été envoyée par erreur à la presse. Le document indique qu’à « ce jour, 600 postes sont toujours vacants. Les disciplines présentant un recrutement déficitaire sont les suivantes : Lettres Modernes, Histoire et Géographie, Anglais, disciplines professionnelles spécifiques (hôtellerie, arts graphiques). »
Il semble évident que la situation ne pourra s’améliorer avec ce genre de discours partisan qui prend en otage les élèves.

A.P-L.

Source : http://lejournaldemayotte.com/2014/04/le-snes-mayotte-decourage-les-enseignants-2/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=le-snes-mayotte-decourage-les-enseignants-2

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

lejournaldemayotte
lejournaldemayotte
Voir toutes les actus

La rédaction vous recommande