Les activités scolaires paralysées pour une deuxième journée

Les troubles politiques liés à la rareté des produits pétroliers paralysent pour une deuxième journée consécutivement les activités scolaires dans la région métropolitaine de Port-au-Prince et dans d’autres villes du Pays.

Les activités scolaires sont paralysées dans la capitale haïtienne et dans d’autres régions du pays, le mardi 17 septembre 2019, en raison des mouvements de protestations liés à la rareté des produits pétroliers sur le marché local.

Malgré un grand déploiement des agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH), très peu de véhicules de transport en commun et d’autres voitures privées sont constatés dans les rues de la capitale.
Les élèves et professeurs sont restés chez eux. Les portes des établissements scolaires sont fermées.

Dans plusieurs zones des barricades ont été érigées au niveau des points suivants : Duvivier, Drouillard, Cité Soleil, Carrefour Marassa, Duval (Croix des Bouquets), entre autres, ont constaté les reporteurs de Vant Bèf Info (VBI) déployés un peu partout.

Cependant le constat est différent dans plusieurs autres zones la situation est calme à Fermathe, Kenscoff, Thomassin, Laboule, Pelerin, Pétion-Ville, Bourdon, Martin Luther King, Bois Verna, Léogane, notamment.

Cet après-midi, la tension monte à Carrefour, où des échauffourées ont été relatées entre des membres de la population et des agents de la Police Nationale d’Haïti.

Vant Bèf Info (VBI

Source : https://rtvc.radiotelevisioncaraibes.com/national/les-activites-scolaires-paralysees-deuxieme-journee.html

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *