Les alliés du gouvernement expriment leur colère

La crise politique tend à s’enliser à l’approche du 7 février 2022 et les protagonistes ont tendance à radicaliser leurs positions.
radiotelevision2000
Partager cet article

La crise politique tend à s’enliser à l’approche du 7 février 2022 et les protagonistes ont tendance à radicaliser leurs positions.
Si les membres de l’opposition s’arqueboutent autour de l’accord de Montana, les membres de la coalition gouvernementale semblent perdre leur homogénéité.

Ce jeudi 27 janvier 2022 ce sont des militants des formations politiques de la coalition qui ont exprimé leur colère contre le Premier Ministre haïtien Ariel Henry.

Ceux qui devraient supporter le gouvernement sont plutôt menaçants.
Ils ont déambulé dans les rues de la capitale pour réclamer le respect de l’accord de Montana.
Respect signifie pour ces militants la concrétisation des promesses notamment leur intégration dans la fonction publique.

Les alliés du gouvernement ont installé des barricades non loin de la résidence officielle du Premier Ministre.
Les manifestants menacent de passer à une nouvelle phase si leurs revendications ne sont pas prises en compte.

Le Premier Ministre est prix entre les feux croisés des extrémistes de l’accord. D’une part ceux qui réclament des jobs et d’autre part ceux qui préconisent une nouvelle négociation pour un accord plus large.

M. Henry ne pourra satisfaire les uns et les autres.
Pour l’instant il s’engage dans un rapprochement avec le Sénat afin de revendiquer les instances républicaines.

 

 

 

Source: radio Métropole Haïti

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=99349

Partager cet article
Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email
Imprimer

À lire aussi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Faites des rencontres dans votre département

À la Une actu

Pub

flash actu