Accueil » Mayotte » Mayotte actualités » Les blocages sur les routes mahoraises continuent ce mercredi matin

Les blocages sur les routes mahoraises continuent ce mercredi matin

Les barrages perdurent dans le département mahorais, ce mercredi matin. « Tant que le camp de migrants au stade Cavani ne sera pas démantelé, nous resterons là », abonde une personne qui fait partie du collectif des citoyens de Mayotte et qu’on a rencontré sur le barrage mis en place au croisement entre la route départementale et la RN2 à Coconi (photo). « Les seuls véhicules qui passent sont ceux des urgences, des médecins ou encore des infirmiers », poursuit-elle. Un collectif d’habitants, par la suite soutenu par le collectif des citoyens et celui de Cavani, a mis en place ce barrage depuis mardi aux aurores.
« On suit la situation de près, les informations sont remontées à la préfecture », ajoute une source à la gendarmerie de Mayotte. Ce matin, un autre barrage qui était érigé à Dembéni a été démantelé par les militaires. A contrario de ceux de Coconi, Combani ou Chirongui, il était tenu par des bandes.
Le Réseau halO’ indique « qu’en raison de nombreux barrages qui sont positionnés sur différents axes routiers de l’île depuis le lundi 22 janvier et qui se sont intensifiés ce jour, le ramassage scolaire est fortement perturbé ». Seuls les cars en Petite-Terre et dans le sud peuvent circuler. « Nous nous excusons de la gêne occasionnée par ces perturbations et vous tiendrons informés dès la reprise normale des services », fait remarquer le réseau de transport scolaire.

L’article Les blocages sur les routes mahoraises continuent ce mercredi matin est apparu en premier sur Mayotte Hebdo.

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

mayottehebdo
mayottehebdo
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande