Les élèves de première manifestent contre la réforme du baccalauréat

Depuis lundi 21 janvier, certains lycéens de l’Hexagone inaugurent la réforme nationale du baccalauréat. Cette dernière soulève son lot de contestations et de craintes
lepelican journal
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Depuis lundi 21 janvier, certains lycéens de l’Hexagone inaugurent la réforme nationale du baccalauréat. Cette dernière soulève son lot de contestations et de craintes dans la communauté éducative. A 48 heures des premières épreuves à Saint-Martin, les élèves de première manifestaient leur mécontentement hier matin devant les portes de la Cité Scolaire Robert Weinum et exigeaient plus de temps pour se préparer. En accord avec l’administration, les épreuves ont finalement été reportées. E3C, pour épreuve commune de contrôle continu. Si lacronyme se veut tendance et emprunté au langage SMS, il nest pas du tout du goût des élèves de première qui protestaient dès 7 heures, hier matin, devant les portes de la Cité Scolaire Robert Weinum. Ils dénonçaient lapplication dune réforme nationale du baccalauréat quils jugent mal préparée et dont ils sont persuadés quelle les mènera à léchec. Nous avons été informés tardivement de la réforme et nous ne sommes pas du tout préparés , explique un élève devant lentrée de létablissement. Sur les pancartes quils… Source : http://www.lepelican-journal.com/saint-martin/education/Les-eleves-de-premiere-manifestent-contre-la-reforme-du-baccalaureat-18243.htmlhttp://www.lepelican-journal.com/saint-martin/education/Les-eleves-de-premiere-manifestent-contre-la-reforme-du-baccalaureat-18243.html

Partager cet article
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer

À lire aussi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *