LES FACTURES BIDONS DE L’EX-CEREGMIA

   Un adage kamite affirme que « Neg pa ni mémwè ». Rafraîchissons-la alors !    Et regardons à nouveau ce reportage de la journaliste CECILE MARRE sur la
Montray kreyol
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

   Un adage kamite affirme que « Neg pa ni mémwè ». Rafraîchissons-la alors !

   Et regardons à nouveau ce reportage de la journaliste CECILE MARRE sur la télé MARTINIQUE 1è un certain 07 janvier 2016. Regardons-le au…regard de la sanction définitive  (radiation définitive de la fonction publique) qui vient de s’abattre sur la tête des 3 chefs mafieux de l’ex-CEREGMIA en attendant que le Parquet National de Paris s’occupe de leur cas et de celui de la trentaine de leurs complices en Martinique, Guadeloupe et Guyane. Car il faudra bien que quelqu’un rembourse les 10 millions d’euros qui se sont volatilisés, sur deux décennies, à l’ex-Université des Antilles et de la Guyane.

   Cela ne peut ou plutôt ne devrait en aucun cas être nous, les cochons de contribuables…

Source : https://www.montraykreyol.org/article/les-factures-bidons-de-lex-ceregmia

Partager cet article
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer

À lire aussi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la Une actu

Pub

flash actu