Les faits-divers, un reflet de notre société

Voici deux affaires de justice qui, comme l’a souligné l’avocate de la défense dans sa plaidoirie, sont le triste reflet du dysfonctionnement de notre
lepelican journal
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Les faits-divers, un reflet de notre sociétéVoici deux affaires de justice qui, comme l’a souligné l’avocate de la défense dans sa plaidoirie, sont le triste reflet du dysfonctionnement de notre société. Deux histoires qui mettent en scène «des produits de la misère sociale». Au bout du chemin, la prison. Des larmes coulent le long de ses joues, son corps tremble. A lannonce de la sentence tout son univers semble se dérober sous ses pieds. Il est 11h ce mercredi matin lorsque Mickaël D., tout juste 18 ans, debout dans le box des accusés, apprend quil passera ses 12 prochains mois en prison. Les faits sont très graves. Cest pour cela que lon vous envoie en prison , justifie le Tribunal. Et effectivement, ils le sont. Le 7 novembre dernier, une femme a été laissée pour morte sur la route nationale, seule en pleine nuit entre la Baie Orientale et Quartier dOrléans. Elle venait de quitter… Source : http://www.lepelican-journal.com/saint-martin/faits-divers/Les-faits-divers-un-reflet-de-notre-societe-18027.htmlhttp://www.lepelican-journal.com/saint-martin/faits-divers/Les-faits-divers-un-reflet-de-notre-societe-18027.html

Partager cet article
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer

À lire aussi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la Une actu

Pub

flash actu