Les municipales en 8 points

A quelques heures des élections municipales, le JDM vous propose un tour rapide des infos pratiques et des chiffres-clés du scrutin.
lejournaldemayotte
Partager cet article

A quelques heures des élections municipales, le JDM vous propose un tour rapide des infos pratiques et des chiffres-clés du scrutin.

Municipales Enveloppe République FrançaiseConcrètement, comment se déroule le vote ?
Les 156 bureaux de vote de Mayotte seront ouverts ce dimanche de 8 heures à 18 heures. Pour voter, il faut disposer d’une pièce d’identité dont la liste sera affichée dans le bureau : une carte d’identité nationale, un passeport ou une carte vitale avec photographie.

A l’entrée du bureau, il faut présenter sa carte d’électeur (non obligatoire) et cette fameuse pièce d’identité pour confirmer votre inscription sur les listes électorales. On vous donne alors une enveloppe « République française » et vous devez prendre les différents bulletins de vote alignés dans l’ordre établi par tirage au sort (le même que celui des affiches des panneaux officiels à l’extérieur du bureau). Direction l’isoloir pour glisser le bulletin choisi dans l’enveloppe avant de l’introduire dans l’urne. Là encore, il faut présenter sa pièce d’identité.
Une signature sur le registre et vous avez voté !

Le nombre de candidats
928.901. C’est le nombre de candidats recensés par le ministère de l’intérieur sur l’ensemble du territoire national. A Mayotte, sur les 77 listes sont en lice (contre 76 en 2008), ils sont 2.288 à se présenter.
Chez nous, sept femmes sont têtes de liste et une seule remet son mandat en jeu. Comme le rappelle le ministère de l’intérieur, trois formules sont acceptées pour s’adresser à la femme qui prendra éventuellement les rennes de votre commune : « le maire », « madame le maire » ou « madame la maire ».

Quel est l’âge moyen des candidats ?
50 ans. C’est l’âge moyen des candidats établi par les statisticiens du ministère de l’intérieur Le plus jeune est une femme qui a tout juste 18 ans ce samedi 22 mars, veille du scrutin et qui se présente dans le Doubs. Le plus âgé est une femme centenaire candidate à Marseille, qui fêtera ses 103 ans le 14 mai prochain.
A Mayotte, ce petit jeu des statistiques se réduit aux têtes de listes : le candidat le plus jeune a 33 ans (à Dembéni), le plus âgé 65 ans (Mamoudzou).

Le maire de ma commune peut-il être élu au premier tour ?
Dans les communes de plus de 1.000 habitants, c’est-à-dire les 17 communes de Mayotte, l’élection est acquise au premier tour si une liste recueille la majorité absolue des suffrages exprimés. Une commune mahoraise est assurée de connaître la composition de son conseil municipal dès dimanche : à Sada, seules deux listes sont en compétition.

Qui sera au second tour ?
Seules les listes ayant obtenu au premier tour au moins 10% des suffrages exprimés sont autorisées à se maintenir. Elles peuvent ensuite être modifiées pour le second tour, notamment en fusionnant avec d’autres listes. Ca sera l’enjeu des négociations dès les résultats connus.
Ces listes intégralement maintenues ou recomposées sont à déposer par les candidats à la préfecture de Mayotte avant mardi 18 heures.
Pour bénéficier du dispositif d’envoi postal, la date limite de remise des professions de foi et des bulletins de vote par les candidats au président de la commission de propagande est fixée au mercredi 26 mars 2014 à 12 heures.

La campagne électorale sera ouverte dès ce lundi 24 mars 2014 à zéro heure et prendra fin le samedi 29 mars 2014 à minuit.
Les réunions publiques sont autorisées jusqu’à samedi 29 mars 2014 à minuit. La distribution de tracts est autorisée jusqu’au samedi 29 mars 2014 à 00h.

Municipales UrneLe vote blanc, pas encore reconnu
Le vote blanc n’est pas encore pris en compte pour ces municipales où il est considéré comme nul. Il ne sera recensé comme un vote à part entière à partir des prochaines élections européennes du mois de mai.

Comment sont attribués les sièges ?
Si une liste obtient la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour, elle emporte la moitié du nombre de sièges à pourvoir arrondi au chiffre supérieur. Les autres sièges sont attribués à la proportionnelle à partir du calcul du quotient électoral (nombre de suffrages exprimés / nombre de sièges à pourvoir).
Accrochez-vous, ce n’est pas si simple à comprendre, mais comme la semaine des mathématiques vient de se terminer, on vous propose tout de même la méthode de calcul : chaque fois qu’une liste obtient ce quotient, elle obtient un siège. Ensuite, pour répartir le ou les sièges à pourvoir restants, on calcule la moyenne de chaque liste (nombre de suffrages obtenus / sièges obtenus en application du quotient +1, puis +2, +3 pour les sièges suivants). La liste qui a la plus forte moyenne emporte le siège.

Comment connaître les résultats ?
Après la clôture des opérations de vote et du dépouillement, le président du bureau de vote signe le PV qui officialise les scores des différentes listes et la participation. Il proclame alors les résultats et les fait afficher dans le bureau de vote de vote. L’ensemble des résultats seront évidemment disponibles sur le JDM.

Source : http://lejournaldemayotte.com/2014/03/les-municipales-en-8-points/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=les-municipales-en-8-points

Partager cet article
Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email
Imprimer

À lire aussi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Faites des rencontres dans votre département

À la Une actu

Un groupe de randonneurs agressés

Nouvelle agression sur le sentier des Crêtes de Bandrélé au lendemain de la suspension du mouvement “Île Morte » et de l’arrêt de l’opération de gendarmerie qui assurait

Pub

flash actu