Les proches d’un journaliste enlevé depuis le 17 juillet sollicitent la clémence des ravisseurs

Près de 3 semaines après l’enlèvement du journaliste Edner Décime membre de la rédaction du groupe Alterpresse, ses proches sollicitent la
radiotelevision2000
Partager cet article

Près de 3 semaines après l’enlèvement du journaliste Edner Décime membre de la rédaction du groupe Alterpresse, ses proches sollicitent la clémence des ravisseurs, évoquant la fragilité de son état de santé.

 

« Edner est hypertendu et doit prendre régulièrement ses médicaments », affirme sa sœur Emmanuela, sur Radio Kiskeya, ce jeudi. Les ravisseurs réclament une forte somme en échange de sa libération.

 

« Notre mère est actuellement à l’hôpital et sous assistance respiratoire, dit Emmanuela Décime, ajoutant que leur tante qui est en état de choc.

 

C’est toute la famille qui souffre de ce drame, a-t-elle dit, implorant la clémence des ravisseurs de son frère. Elle confirme lui avoir parlé ce jeudi matin mais elle craint pour son état de santé.

 

Nous avons appris qu’une rançon avait déjà été envoyée aux ravisseurs qui ont fait savoir qu’ils ne l’ont pas reçue.

 

« Nous sommes tous de la même classe, des fils de paysans », leur a-t-elle dit, sollicitant la libération du journaliste.

 

Les enlèvements contre rançons se multiplient ces derniers mois dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince et aucun secteur n’est à l’abri.

 

Les citoyens réclament l’adoption de mesures concrètes pour freiner la vague d’insécurité qui déferle sur le pays et dont les victimes sont déjà trop nombreuses.

 

 

 

Source: APN

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=100795

Partager cet article
Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email
Imprimer

À lire aussi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Faites des rencontres dans votre département

À la Une actu

Pub

flash actu