les stations-service toujours fermées, les carburants inaccessibles, rupture de stock pour le propane

Ce lundi 19 septembre 2022, toutes les stations-service du pays demeurent fermées. Celles qui n’ont pas été vandalisées pendant les manifestations
radiotelevision2000
Partager cet article

Ce lundi 19 septembre 2022, toutes les stations-service du pays demeurent fermées. Celles qui n’ont pas été vandalisées pendant les manifestations des derniers jours ont prudemment mis fin aux opérations de vente de gaz propane des deux derniers jours.

En effet, l’accalmie a été de courte durée après cinq jours d’émeutes. Si les manifestants sont moins violents ce lundi, il y a encore des barricades sur plusieurs axes à travers le pays. Impossible de recevoir du carburant et de vendre du propane que certaines familles utilisent pour la cuisson des aliments. La prudence est de mise d’autant que les stocks s’amenuisent pour diverses raisons.

Le terminal de Varreux où sont stockés 70 % des produits pétroliers du pays est inaccessible. Il y a de la gazoline, du kérosène et du diesel dans les cuves, mais le propane est en rupture de stock, a appris Le Nouvelliste d’une source proche des installations.

Le journal a cependant consulté une vidéo montrant une tranchée fouillée vraisemblablement avec un équipement lourd, une pelleteuse, qui empêche tout accès de camion-citerne au terminal.

« Des barricades érigées et des tranchées creusées autour du Terminal Varreux rendent impossibles l’accès des opérateurs, des employés et des camions. Aussi, WINECO ne peut entreprendre aucun chargement de produits pétroliers, en attendant une normalisation de la situation », peut-on lire dans un tweet posté à 10 heures du matin, lundi 19 septembre 2022, par le compte de Terminal Varreux.

Une source proche du terminal a indiqué que les fournisseurs sont en « rupture de stock de propane ». «  Pour la gazoline et le diesel, il y a du stock », a dit cette source qui n’est pas en mesure de donner des détails.

Il y a un bateau qui risque de quitter la baie si les employés ne peuvent pas entrer au terminal, a expliqué cette source qui reste optimiste quant à la possibilité de trouver un moyen d’accéder au terminal. Les dernières opérations remontent à lundi dernier quand 4 tankers ont été reçus et déchargés, a confié cette source.

Ce n’est pas la première fois que l’accès à cette infrastructure stratégique est compromis. En novembre 2021 et en juillet 2022, les gangs avaient coupé pendant plusieurs jours l’accès au terminal de Varreux.

En novembre 2021, une crise sanitaire avait été évitée de justesse. Des hôpitaux étaient en rupture de stocks et la production d’intrants essentiels comme l’oxygène était à l’arrêt.

Dimanche, lors de son second message à la nation en huit jours, le Premier ministre Ariel Henry a confirmé les ajustements des prix à la hausse des produits pétroliers décidés la semaine dernière. Le chef de gouvernement a annoncé que l’essence est disponible pour alimenter les stations services.

Le premier ministre Henry a indiqué que son gouvernement a consenti des efforts pour rendre disponible les produits pétroliers dans les terminaux. « Le marché noir est terminé. Les motocyclistes, les camionneurs, les usines, les entreprises n’éprouveront plus de difficultés. Je compte sur chacun de vous pour un retour au calme », a déclaré M. Henry, insistant sur la nécessité de permettre une réouverture des classes dans la paix.

Ce lundi, alors que l’on découvre que l’accès au terminal de Varreux est impossible, des rues libérées des barricades ont à nouveau été fermées par des manifestants qui ont érigé de nouvelles barricades.

 

 

 

 

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=101100

Partager cet article
Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email
Imprimer

À lire aussi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Faites des rencontres dans votre département

À la Une actu

Pub

flash actu