Les survivants de Moïwana : trente ans d’une vie de réfugié

Trente ans après la signature du traité de paix du 8 août 1992 qui met fin à la guerre civile au
France Antilles Guyane
Partager cet article

Trente ans après la signature du traité de paix du 8 août 1992 qui met fin à la guerre civile au Suriname, quelques-uns des survivants des massacres, anciennes Personnes Provisoirement Déplacées du Suriname (PPDS) nous livrent leurs témoignages. Ces noirs marrons, majoritairement Djukas, sont tous artisans du bois, sculpteurs ou menuisiers, vivent de leur production à des degrés divers. Seul un des trois parle couramment le français. Tous les trois ont fait le choix de rester en France et aucun ne se projette au Suriname. Source : https://www.franceguyane.fr/actualite/politique/les-survivants-de-moiwana-trente-ans-d-une-vie-de-refugie-504972.php

Partager cet article
Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email
Imprimer

À lire aussi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Faites des rencontres dans votre département

À la Une actu

Pub

flash actu