Les titres de l’actualité du jeudi 01 Aout 2019 sur RADIO VISION 2000

Accusé d’être impliqué dans un cas de kidnapping perpétré par le chef de gang Arnel Joseph, le Sénateur Garcia Delva se dit prêt à répondre à toute invitation d’un juge d’instruction. Dans une correspondance adressée, ce jeudi, au président du grand corps, il informe également qu’il ne va plus siéger au bureau comme vice-questeur.

Cette décision intervient au lendemain d’une lettre adressée par son collègue Patrice Dumont à Carl Murat Cantave demandant justement à ce que le sénateur-chanteur soit mis à l’écart.

De son coté, le président du Sénat, Carl Murat Cantave insiste sur la nécessité pour l’assemblée de statuer, au plus vite, sur cette affaire. Il écarte toutefois toute possibilité de plancher, pour le moment, sur le dossier de l’immunité du parlementaire soulignant que cela doit se faire sur la base d’une décision de justice.

Le dossier d’Arnel Joseph qui se trouve au parquet de Port-au-Prince depuis le 26 Juillet dernier devait être transféré, ce jeudi, au cabinet d’instruction, avait annoncé, jeudi matin, sur Vision 2000, le commissaire du gouvernement de la capitale, Maitre Paul Eronce Villard.

La cellule contre-enlèvement de la DCPJ a recensé 7 cas de kidnapping perpétrés par le gang d’Arnel Joseph et qui lui ont permis de récolter environ 500 mille dollars américains. Arnel et ses acolytes ont l’habitude de porter des uniformes de la BOID ou de la police administrative afin de pouvoir mieux réussir leurs coups.

Après Yves Germain Joseph, c’est au tour de Stéphanie Balmyr Villedrouin, ex-ministre du tourisme, de répondre, ce jeudi, aux questions du juge Ramoncite Accimé en charge du dossier Petrocaribe.

Jean-Baptiste Louis Jean, un Juge d’instruction de Jérémie, a été mis en disponibilité par le CSPJ qui a évoqué des faits accablants dans le traitement d’un dossier criminel par le magistrat. Maitre Louis Jean avait été l’objet de vives critiques pour avoir libéré le pasteur Onold Petit, accusé d’avoir violé et mis enceinte une mineure.

Le président Jovenel Moise semble s’impatienter concernant l’approbation du nouveau gouvernement. Il appelle les parlementaires à jouer leur partition soulignant que le nouveau gouvernement devra plancher sur un ensemble de dossiers pressants dont la situation de misère, l’insécurité et la prochaine rentrée des classes.

Le chef de l’Etat a fait ces déclarations lors de la cérémonie de graduation de la 6e cohorte de commissaires de police à l’Ecole nationale de police à Frères. Cette promotion est constituée de 67 commissaires, tous des hommes.

Le premier ministre nommé, Fritz William Michel a fait le dépôt de ses pièces, mercredi, au bureau du Sénat, confirme Carl Murat Cantave, président du grand corps annonçant la mise en place incessamment d’une commission chargée de les analyser.

La séance de mise en accusation du président Jovenel Moise à la chambre des Députés est fixée au 7 Aout prochain, informe le président de la chambre basse, Gary Bodeau sur son compte Twitter.

Source : http://radiotelevision2000.com/home/?p=90887

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *