Les titres de l’actualité du jeudi 15 Septembre 2022 sur RADIO VISION 2000

La contestation contre la hausse des prix des produits pétroliers et visant à exiger le départ du premier ministre Ariel Henry
radiotelevision2000
Partager cet article

La contestation contre la hausse des prix des produits pétroliers et visant à exiger le départ du premier ministre Ariel Henry s’est poursuivie ce jeudi à Port-au-Prince et dans certaines villes de province.

La capitale est restée fermée pour la troisième journée consécutive. Des scènes de pillage ont été signalées dans certains endroits.

Un groupe de manifestants s’est introduit ce jeudi après-midi dans les locaux de la télévision nationale d’Haïti à Delmas 33. Trois véhicules ont été incendiés, plusieurs autres endommagés. Les pilleurs ont emporté des téléviseurs et d’autres appareils.

La résidence de l’ancienne sénatrice Edmonde Supplice Beauzile à Thomassin 32 a été prise pour cible ce jeudi par des manifestants. A l’instar de Marjory Michel du SDP, la présidente de la Fusion membre du gouvernement d’Ariel Henry accuse Youri Latortue, Arnel Bélizaire et Nènel Cassy d’avoir commandité cette attaque.

Le bureau de l’ONG catholique Caritas et l’entrepôt du Programme alimentaire mondiale aux Gonaïves ont été pillés ce jeudi par des manifestants. Lors des pillages, un incendie s’est déclaré dans les locaux du PAM à la suite d’une explosion.

Tous les permis de port d’armes sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. La direction générale de la PNH dit prendre cette décision afin de pouvoir faire face au climat de tension qui prévaut actuellement à la capitale et dans certaines villes de province.

Le spécialiste en gestion financière, John Earl Etzer Legros, désapprouve l’augmentation brutale des prix de l’essence par le gouvernement d’Ariel Henry. Tous les ménages et les entreprises vont ressentir les conséquences de cette décision, affirme le comptable agréé qui prédit une hausse de l’inflation à 40%.

Le coordonnateur du parti UNIR-Haïti, Jean Clarens Renois, réitère son appel à l’endroit des dirigeants politiques afin de trouver un consensus pour sortir le pays de la crise, alors que la hausse brutale des prix de l’essence a attisé les braises de la contestation antigouvernementale.

Célébration ce jeudi 15 septembre de la journée internationale de la démocratie. L’Organisation des Citoyens pour une Nouvelle Haïti dit observer avec consternation, la banalisation de la démocratie en Haïti où les droits fondamentaux de la personne humaine sont tous bafoués.

Le BINUH réitère l’engagement des Nations Unies à accompagner Haïti dans la poursuite d’un avenir plus sûr et plus prospère pour toutes ses filles et tous ses fils. Il note que cette journée se déroule, cette année, alors que le pays traverse une crise sans précédent sur les plans politique, sécuritaire, économique et humanitaire.

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=101086

Partager cet article
Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email
Imprimer

À lire aussi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Faites des rencontres dans votre département

À la Une actu

Pub

flash actu