Les titres de l’actualité du jeudi 17 Novembre 2022 sur RADIO VISION 2000

Les nouveaux tarifs des transports en commun fixés par le gouvernement haïtien par rapport à l’augmentation des prix des carburants suscitent la grogne des chauffeurs  à Port-au-Prince. Certains assurant le circuit Poste-Marchand/Carrefour Aéroport ont observé un arrêt de travail pour protester contre le cout de ce circuit fixé à 25 gourdes.

Des responsables de syndicats du transport en commun disent relever des anomalies dans les nouveaux tarifs des circuits réguliers estimant qu’ils n’ont pas été bien calculés.

Gérald Nicolas, 51 ans, un résident de Lévis à Montréal, au Canada, est accusé d’activité terroriste sur le sol canadien visant à renverser le feu président Jovenel Moïse. Il aurait posé des actions concrètes, notamment en voyageant en Haïti, selon la presse canadienne citant un communiqué de la Gendarmerie royale du Canada.

Gérald Nicolas, originaire d’Haïti, doit comparaitre au palais de justice de Québec le 1er décembre prochain. La Gendarmerie royale du Canada précise que ces accusations ne sont pas liées à l’assassinat du président Moïse.

Les déplacés de Cité Soleil qui s’étaient réfugiés sur la place d’Hugo Chavez en face de l’aéroport International Toussaint Louverture ont été expulsés ce jeudi. Certains ont reçu une enveloppe de 15 mille gourdes et d’autres 10 mille gourdes.

La Banque interaméricaine de développement annonce l’octroi de 60 millions de dollars à Haïti. Ce montant est destiné à améliorer la sécurité alimentaire, accroitre la résilience des populations vulnérables et soutenir la fourniture de soins aux populations déplacées ainsi qu’aux migrants de retour », indique un communiqué de la BID.

Le spécialiste des questions haïtiano-dominicaine Ives Marie Chanel suggère une médiation onusienne ou américaine pour obtenir l’arrêt immédiat temporaire des déportations massives d’Haïtiens par les autorités de l’Etat voisin. Le journaliste et entrepreneur affirme que les Etats-Unis sont le seul à pouvoir contraindre la République dominicaine d’obtempérer.

Les droits des enfants haïtiens n’ont jamais été autant menacés, constate avec amertume la Fédération des écoles protestantes d’Haïti à l’occasion de la journée internationale des droits de l’enfant qui sera célébré dimanche 20 novembre. Selon la FEPH, l’inapplication du droit à l’éducation est révélatrice des conditions déplorables, ponctuées de violences, dans lesquelles les enfants évoluent dans le pays.

Le prix Joseph D. Charles de la Bibliothèque Georges Castra de Limbé a été décerné cette année à madame Franck Paul, éducatrice et écrivaine. Dix personnalités étaient en lice pour ce prix, qui récompense le travail de personnes œuvrant dans différents secteurs, a fait savoir le fondateur de la Bibliothèque et du prix Clément Benoit.

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=101406

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *