Les titres de l’actualité du jeudi 30 Septembre 2021 sur RADIO VISION 2000

Nouveau cas de kidnapping à Port-au-Prince. Johny Jean, étudiant à la faculté des sciences humaines, a été enlevé mercredi soir à la Rue Cameau. Les ravisseurs réclameraient une forte rançon en échange de sa libération.

C’est dans ce contexte d’insécurité généralisée que deux hauts responsables de l’administration Biden, Brian A. Nichols et Juan Gonzalez, sont arrivés ce jeudi en Haïti. Ils s’entretiendront avec des membres de la société civile haïtienne et des acteurs politiques, dont le premier ministre Ariel Henry et le chancelier Claude Joseph.

« Notre visite en Haïti n’a pas pour objectif de faire pression pour qu’il y ait des élections à court terme, mais pour appuyer des solutions dirigées par les Haïtiens », a déclaré le secrétaire adjoint américain aux Affaires de l’hémisphère occidental Brian Nichols, cité par le Miami Herald.

Pendant ce temps, quelques dizaines de militants ont participé ce jeudi à un sit-in devant l’ambassade américaine à Tabarre. Il s’agissait de continuer de dénoncer, entre autres, l’ingérence américaine et les mauvais traitements infligés aux réfugiés haïtiens à la frontière mexicano-américaine.

Ce 30 septembre ramène le 30e anniversaire du sanglant coup d’Etat militaire de 1991 contre le président élu d’alors Jean Bertrand Aristide. L’occasion pour le parti de ce dernier, Fanmi Lavalas, de critiquer le régime PHTK au pouvoir ces 10 dernières années et de réitérer son appel à la mise en place d’un gouvernement de salut public.

A partir de la semaine prochaine, Haïti va commencer à recevoir un millier de rapatriés par jour. Après les Etats-Unis, le Mexique et le Bahamas vont entrer dans la danse en refoulant par jour des centaines de compatriotes, annoncent les responsables de l’ONM et de l’OIM.

Selon Jean Négaud Bonheur Delva et Giuseppe Loprete, 5 mille 405 réfugiés haïtiens parmi eux 1,238 enfants ont été rapatriés depuis le 19 septembre par les autorités américaines.

Inauguration ce jeudi des nouveaux locaux de l’institution Mixte Notre-Dame de l’Assomption, à la Rue Baussan, à Turgeau. Cet établissement dont la construction a couté 428 mille dollars américains est la 187e école construite par la Fondation Digicel, se félicite sa directrice exécutive, Sophia Stransky.

Une cinquantaine de journalistes web ont suivi une formation de deux jours, mercredi et jeudi, sur les droits de l’homme, la protection et la liberté de la presse en ligne. Une initiative de l’association haïtienne des medias en ligne supportée par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme.

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=98352

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *