Les titres de l’actualité du lundi 07 Février 2022 sur RADIO VISION 2000

Les activités ont été paralysées dans la capitale haïtienne ce lundi 7 février marquant le 36e anniversaire de la chute de
radiotelevision2000
Partager cet article

Les activités ont été paralysées dans la capitale haïtienne ce lundi 7 février marquant le 36e anniversaire de la chute de la dictature des Duvalier.

Redoutant des tensions dans les rues face à la persistance de la crise politique, les écoles, les grandes entreprises commerciales et les institutions bancaires étaient restées fermées tandis que le transport et même le secteur informel tournaient au ralenti.

Dans son message à la nation à l’occasion du 7 Février, le premier ministre Ariel Henry a salué le peuple haïtien qui, dit-il, a compris le jeu des politiciens en se démarquant des opérations visant à bloquer le pays.

Personne n’a ni le droit ni l’autorité pour désigner un président de la République et un premier ministre, a indiqué Ariel Henry qualifiant de jeux d’enfant les initiatives dans le cadre des Accords dits de Montana et de Louisiane.

Le chef du gouvernement de facto a également promis de créer des conditions propices à l’organisation des prochaines compétions électorales. « Nous allons avancer avec ceux qui veulent que le problème de l’insécurité soit résolu, qu’un nouveau CEP soit mis en place pour aller aux élections », a-t-il dit.

Le premier ministre Ariel Henry constitue le principal obstacle à la tenue du dialogue national, a déclaré ce lundi le président du tiers du Sénat dans un message à la nation.

Le sénateur Lambert a réitéré la “position ferme du Sénat constatant l’épuisement des services du Premier ministre de facto dont le rôle consiste désormais à liquider les affaires courantes”. Il annonce la tenue à la fin de cette semaine de la grande réunion avec les différents pôles de la société. Ariel Henry y sera invité officiellement.

Le parti Rassemblement des Jovenélistes pour la démocratie exhorte le docteur Ariel Henry à quitter la primature, lui reprochant d’avoir échoué dans la mission que lui avait confiée le président assassiné Jovenel Moïse.

L’association des pharmaciens d’Haïti s’insurge contre la montée exponentielle de l’insécurité condamnant particulièrement l’enlèvement de Caëlle Edmond Jean-Baptiste, pharmacienne de carrière, dimanche sur la route de Bourdon. L’APH exige la libération sans condition de l’otage.

113 victimes dont 96 blessés et 17 morts ont été recensées dans 37 accidents de la circulation répertoriés par Stop Accident sur la période du 24 janvier au 6 février. L’organisation attire l’attention cette semaine sur le problème de l’inspection des véhicules.

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=99428

Partager cet article
Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email
Imprimer

À lire aussi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Faites des rencontres dans votre département

À la Une actu

Pub

flash actu