Les titres de l’actualité du lundi 22 Mars 2021 sur RADIO VISION 2000

Un nouveau décès a été recensé, ce lundi, dans les rangs de la Police Nationale. Il s’agit de Pierre-Richard Mistral, un agent de l’UDMO, qui a été atteint de plusieurs projectiles au cours d’affrontements, à Delmas non loin de Delmas 2000, entre des policiers de l’UDMO et des membres du groupe Fantom509.

Un autre agent de l’Unité Départementale de Maintien de l’Ordre blessé à la jambe a été transporté d’urgence à l’hôpital Bernard Mevs où il reçoit les soins que nécessite son cas, avons-nous appris.

De son côté, le bureau intégré des Nations-Unies a déploré la mort du policier. Ces actes de violence fratricide fragilisent la cohésion indispensable à la police nationale afin qu’elle puisse remplir sa mission, a écrit le BINUH, cet après-midi, sur twitter.

La mission onusienne a appelé les autorités concernées à privilégier justement la cohésion au sein de la PNH et la recherche de solutions pacifiques.

L’ambassade américaine à Port-au-Prince avait encouragé ses employés ainsi que les citoyens américains à limiter leurs déplacements jugés non essentiels face aux actions du groupe Fantom 509 qualifié d’organisation criminelle.

Marche pacifique, dépôt de gerbes de fleurs, exposition de photos des victimes, témoignages….Une cérémonie d’hommage a été organisée, ce lundi, par les responsables du commissariat de Saint-Marc en mémoire des policiers tués, le 12 Mars à Village de Dieu.

Le défenseur du SPNH-17, Me Jean-Fritz Magny a été arrêté, ce lundi, par la police. L’homme de loi s’était rendu à la Direction départementale de l’Ouest de la PNH en vue de remettre la notification pour le sit-in prévu, ce mardi, devant les locaux du syndicat à Bois-Verna lorsqu’il a été appréhendé puis conduit à la DCPJ.

Les responsables de N’ap Mache Pou Lavi, de la Commission Protestante Contre la Dictature en Haïti et de la fédération des barreaux d’Haïti informent que toutes les dispositions sont prises en vue de la tenue de deux journées de manifestation les 28 et 29 Mars prochain à Port-au-Prince et dans plusieurs villes de province.

Ce mouvement de protestation qui coïncidera particulièrement avec le 34e anniversaire de l’adoption de la Constitution en vigueur vise à dire non à l’insécurité, à la dictature et exiger le départ de Jovenel Moise du pouvoir. Les organisateurs invitent la population à y participer massivement.

Installation, ce week-end, des membres des bureaux référendaires départementaux et communaux du Sud’Est, du Nord, des Nippes, du Cap-Haitien et de Jacmel. Ils se chargeront de l’organisation du referendum constitutionnel et des prochaines élections dans leurs départements et communes respectifs. Ce référendum que Jovenel Moise veut organiser à tout prix est dénoncé par la plupart des secteurs de la vie nationale.

La Grève des différentes associations de magistrats est entrée, ce lundi, dans sa 6e semaine. Aucune solution n’est en vue, l’Exécutif n’ayant jusqu’ici établi aucun contact avec les grévistes.

L’ANAMAH, le RENAMAH et l’APM exigent le retrait par le Président Jovenel Moise de l’arrêté envoyant illégalement à la retraite 3 juges de la cour de Cassation, Joseph Mécène Jean-Louis, Ivickel Dabrésil et Wendelle Coq Thélot ainsi que celui relatif à leur remplacement par 3 autres magistrats.

Les 31 accidents de la circulation enregistrés, la semaine dernière, par l’organisation Stop Accidents, ont couté la vie à 11 personnes alors que 71 autres en sont sorties blessées.

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=96804

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *