Les titres de l’actualité du lundi 25 Mai 2020 sur RADIO VISION 2000

Le président de la Fédération haïtienne de football, Docteur Yves Jean-Bart a été suspendu, ce lundi, de toute activité liée au football pour une période de 90 jours Conformément aux articles 84 et 85 du Code d’éthique de la FIFA.

Cette sanction de la chambre d’investigation de la commission d’éthique indépendante a été prise dans le cadre de l’enquête en cours sur les accusations d’abus sexuels sur de jeunes joueuses de football visant Dadou Jean-Bart. Ce dernier en a été informé ce lundi.

Hospitalisé, samedi, à l’Hôpital Universitaire de Mirebalais, l’ex-président de la Cour de Cassation et du CSPJ, Maitre Jules Cantave a quitté l’hôpital, ce lundi, son état de santé s’étant nettement amélioré.

Les rumeurs de son décès dû au CORNAVIRUS ont circulé, hier dimanche, sur les réseaux sociaux. Cependant le porte-parole de CSPJ, Me Samuel Baucicaut explique que Me Cantave a été victime d’une chute chez lui.

Un haut-gradé des forces armées d’Haïti a été emporté, dimanche, par le CoronaVirus. Le major Louicin Dieudonné, responsable de la base militaire de Gressier, a été testé positif il y a quelques semaines.

Un nouveau cas de coronavirus a été enregistré, dimanche, dans une usine au parc industriel de Caracol. Il s’agit d’un étranger, a rapporté le responsable syndical Télémaque Pierre précisant que les portes de cette entreprise sont restées fermer ce lundi.

Les responsables de l’association nationale des magistrats haïtiens et de l’association professionnelle des magistrats jugent inapplicables certaines dispositions du décret fixant les règles de protection de la population face au coronavirus. Ils citent notamment les articles 6 et 23 qui parlent des rassemblements qui ne doivent pas dépasser 5 personnes et du tribunal compétent pour connaitre de ces dossiers.

Jean Wilner Morin et Wando Saint Villier qui affirment également relever certaines confusions dans le texte estiment toutefois que le document est important.

De son coté, le bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Monferrier Dorval en appelle à la révision du décret soulignant qu’avec ce document qui interdit les rassemblements de plus de 5 personnes, les tribunaux ne pourront pas fonctionner. Il affirme que le barreau est prêt à offrir son expertise gratuitement à l’Exécutif.

Maitre Dorval continue de plaider, par ailleurs, en faveur de la délocalisation du palais de justice de Port-au-Prince qui a été la cible d’une attaque armée il y a environ 2 semaines.

Une jeune femme a été violée par des bandits armés qui se sont introduits, dimanche soir, dans sa maison dans la localité dénommée Robert à l’Arcahaie. Les malfrats ont également emporté les objets de valeur retrouvés dans cette maison, confirme Bervil Joseph Lauvanice, un défenseur local de droits humains.

Des responsables politiques minimisent la démarche de l’Exécutif qui a sollicité l’appui technique de l’OEA en vue de l’organisation des prochaines élections dans le pays. Pour Paul Denis et Jean William Jeanty, les conditions ne sont pas réunies pour la réalisation de ces joutes. De plus, disent-ils, il n’est pas question d’aller aux élections avec Jovenel Moise au pouvoir.

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=94124

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *