Les titres de l’actualité du lundi 25 Novembre 2019 sur RADIO VISION 2000

Deux Français ont été tués par balles, dimanche après-midi, à la capitale Haïtienne dans des circonstances non encore élucidées. Le couple était venu s’occuper d’un dossier d’adoption d’un enfant, selon plusieurs medias français citant une source de l’ambassade.

Sur son site internet, le ministère français des Affaires étrangères recommande le report de tout voyage jusqu’à nouvel ordre en Haïti, rappelant que l’ensemble du territoire haïtien est déconseillé sauf raison impérative.

Un jeune homme a été assassiné, lundi matin, à Lamentin 54, dans la commune de Carrefour alors que le corps sans vie du policier Jameson Gama issu de la 24ème promotion, a été retrouvé, dimanche soir, à Péguy-Ville. Son pistolet se trouvait à ses cotés.

Le président de l’association « Kouraj » a été retrouvé mort, lundi matin, dans sa résidence à Vivy Mitchell. Les circonstances du décès du défenseur des droits des LGBT dans le pays restent pour le moment inconnues.

Commémoration, ce lundi, de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. La campagne « 16 jours d’activisme » visant à combattre ce fléau a été lancée pour l’occasion.

Près d’une trentaine de cas de viols sur des femmes et des filles ont été recensés, par le GARR, au niveau des zones frontalières avec la république dominicaine au cours des 9 premiers mois de l’année en cours.

3 morts et 28 blessés : tel est le bilan des victimes enregistrées dans 19 accidents de la circulation survenus du 18 au 24 Novembre à travers le pays, selon Stop Accidents.

Les responsables de la compagnie SOGENER, Jean Marie Vorbe, Réginald Vorbe et Dimitri Vorbe ; l’ex-Directeur Général de l’EDH, Serge Raphael, l’ex-titulaire des TPTC, Frantz Vérella, Roger Lefèvre et l’ancienne première dame, Elizabeth Débrosse Préval, sont convoqués à nouveau, mercredi prochain, au parquet.

Il s’agit d’une dernière convocation, écrit le commissaire du gouvernement a.i de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant dans les correspondances adressées aux intéressés précisant qu’en cas d’absence, le parquet prendra, je cite : telles mesures que de droit.

Ces personnalités sont accusées de Faux, usage de faux en écriture privée, surfacturation, enrichissement illicite, association de malfaiteurs et d’abus de confiance dans le cadre du contrat qui liait l’Etat haïtien à la SOGENER pour la fourniture d’électricité.

Source : http://radiotelevision2000.com/home/?p=92300

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *