Les titres de l’actualité du lundi 30 Décembre 2019 sur RADIO VISION 2000

Arrêté puis déféré ce lundi au parquet de Port-au-Prince à la suite de son audition par une commission de l’ULCC dans le cadre de l’enquête sur une affaire de corruption visant six fonctionnaires de la mission diplomatique d’Haïti en République Dominicaine, le nommé Kerby Alcante a aussitôt été libéré provisoirement.

M. Alcante, accusé de faux et usage de faux, devra se présenter le vendredi 3 janvier au parquet en compagnie de son avocat, selon une source digne de foi précisant que la libération provisoire du concerné a été motivée par le fait que le corps du délit n’a pas été transmis au parquet.

Immédiatement après cette libération, le substitut du commissaire du gouvernement Me Jeanty Souvenir a été invité par l’ULCC le lundi 6 janvier prochain afin de s’expliquer sur cette décision.

Selon l’ULCC, Kerby Alcante qui est à la fois citoyen dominicain et diplomate haïtien et en possession de deux passeports diplomatiques, est poursuivi pour avoir fait usage d’au moins 5 identités et pour obstruction à la justice.

Les cinq autres fonctionnaires visés par cette enquête sont : Judith Exavier, Smith Glaude, Eric Cherisca, Yves Rody Jean et Ronald Beldor.

Plus d’une semaine après son arrestation, le présumé trafiquant d’armes Aby Larco a finalement été présenté ce lundi par la police. 39 armes dont 27 fusils d’assaut, 324 chargeurs de différents calibres, plus de 43 mille cartouches, 2 gilets tactiques, 6 grenades lacrymogènes, et 5000 dollars américains, ont été retrouvés dans sa résidence, a détaillé le porte-parole de la PNH, Michel-Ange Louis-Jeune.

Le président de la commission nationale de désarmement, de démantèlement et de réinsertion, Jean Rebel Dorcénat enjoint à ceux qui ont fait l’acquisition des armes automatiques vendues par Aby Larco de les rendre immédiatement à la CNDDR. La commission a déjà en main la liste des personnes concernées, si l’on en croit M. Dorcénat promettant que les informations resteront confidentielles.

Quatre présumés bandits : Jordany Boujoly, Bertonal Augustin, Mirvil Jean Rony, Valbona Djeff, ont été arrêté au cours des opérations menées par la police durant les deux dernières semaines de ce mois de décembre dans plusieurs endroits du pays. Ils sont accusés de braquage, de kidnapping et d’association de malfaiteurs, informe le porte-parole de la PNH, Michel-Ange Louis-Jeune, précisant que 6 armes à feu ont été également confisquées.

Le dialogue est une nécessité absolue pour sortir le pays de l’impasse politique actuelle, l’opposition et le pouvoir n’ont pas d’autre choix, insiste le maire démissionnaire des Cayes, Jean Gabriel Fortuné, conseiller du chef de l’Etat. Il encourage le président Jovenel Moïse à consentir tous les sacrifices possibles pour ramener les autres protagonistes à la table des négociations.

72 victimes dont 13 morts et 59 blessés ont été recensées dans 39 accidents enregistrés par Stop Accident pour la semaine du 23 au 29 décembre.

Source : http://radiotelevision2000.com/home/?p=92604

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *