Les titres de l’actualité du mardi 07 Janvier 2019 sur RADIO VISION 2000

Le secrétaire général de l’OEA, Luis Almagro a mis fin, ce mardi, à une visite de 24h à Port-au-Prince. Lors d’un point de presse conjoint, au palais national, avec le président Jovenel Moise, le diplomate a plaidé en faveur d’un dialogue politique entre les protagonistes en vue de la mise en place d’un gouvernement d’union nationale.

L’Appareil judicaire est en deuil. Le juge de paix de Fonds-parisien Luccius Antoine a été tué par balles, mardi après-midi, à Tabarre 52 par des individus circulant à moto. Les malfrats ont emporté l’arme de service du magistrat et son téléphone portable, informe le président de l’ANAMAH, le Juge Jean Wilner Morin.

Le Directeur Général de l’ULCC, Me Claudy Gassant minimise la démarche du commissaire du gouvernement a.i de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant qui souhaite l’auditionner sur des faits de « Forfaitures par coalisation des fonctionnaires et empiétement des autorités administratives et judiciaires ». Il parle de « démarche puérile ».

Cependant, Me Gassant qui rappelle qu’il n’est pas au dessus de la loi se dit prêt à répondre à l’invitation de n’importe quel magistrat pourvu que cela se fasse dans les limites de la loi.

Me Claudy Gassant accorde, par ailleurs, jusqu’au 31 Janvier aux agents de la fonction publique pour faire leurs déclarations de patrimoine précisant que 300 formulaires de déclaration de patrimoine ont été retirés en Décembre à l’ULCC.

L’huissier Nosther Hilaire a déposé, ce mardi, une plainte au cabinet d’instruction contre le commissaire du gouvernement a.i de Port-au-Prince, Jacques Lafontant et de son substitut, Jeanty Souvenir pour séquestration, abus d’autorité, association de malfaiteur et rébellion.

M. Hilaire a été arrêté puis déféré, vendredi, à la prison civile de Port-au-Prince, par ces magistrats au moment où il s’apprêtait à leur signifier deux correspondances de l’ULCC.

Reprise, ce mardi, des activités scolaires au niveau de la région métropolitaine de Port-au-Prince. Ils étaient très nombreux, les élèves en uniforme, à reprendre le chemin de l’école. Des responsables d’établissements scolaires affirment avoir accueilli jusqu’à 95% de leurs effectifs.

Le ministre de l’Education nationale, Pierre Josué Agénor Cadet n’a pas caché sa satisfaction tout en félicitant tous ceux et celles qui y ont contribué. Il souligne que les troubles sociopolitiques ont fait perdre, au cours des 4 derniers mois, aux élèves, 46 jours de classe.

Source : http://radiotelevision2000.com/home/?p=92665

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *