Les titres de l’actualité du mardi 09 Mai 2023 sur Radio VISION 2000

Les cas de kidnapping se multiplient sur la route de Martissant. Deux personnes ont été enlevées ce mardi à bord de deux bus assurant le trajet Cayes/Port-au-Prince, a confirmé le président de l’APCH, Changeux Méhu.

« Populaire » ainsi connu, un bandit notoire, a été abattu, avant l’aube ce mardi 9 mai, dans la localité de « La Créole » au cours d’une opération conjointe du Parquet et de la police des Cayes. Un pistolet a été récupéré par les autorités policières et judiciaires.

Les chiffres sont terrifiants. Plus de 600 personnes ont été tuées en Haïti pour le seul mois d’avril 2023, selon le BINUH et le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme, qui dénoncent « un cycle de violence sans fin » dans le pays. Ils réaffirment le besoin urgent au déploiement d’urgence d’une force internationale spécialisée en Haïti.

Le Conseil de sécurité de l’ONU se dit très inquiet de la situation sécuritaire et humanitaire en Haïti, déclarant prendre note de l’appel répété du secrétaire général à envoyer une force internationale.

Se disant soucieux du besoin de soutien pour la sécurité, le Conseil a, dans une déclaration  lundi, appelé à nouveau tous les acteurs politiques haïtiens à s’engager dans des négociations constructives et significatives pour permettre l’organisation d’élections inclusives, libres et justes, dès que les conditions seront remplies.

Le RNDDH dit avoir documenté 9 massacres d’envergure perpétrés entre avril 2022 et avril 2023 dans les départements de l’Artibonite et de l’Ouest. Dans six d’entre eux, 734 personnes ont été assassinées et 105 femmes victimes de viols collectifs.

Odelson Dossou, 32 ans, et Réus Chrisnel, 37 ans, accusés de trafic d’armes, ont été appréhendés récemment à Jacmel en possession d’un fusil d’assaut, annonce la PNH. Les deux originaires de Port-au-Prince et d’Anse-à-Pitres font partie d’un réseau impliquant des dominicains et entretenaient des relations avec le chef de gang Bougòy, opérant à Gran Ravin, selon la DCPJ.

Nouvelle manifestation des ouvriers des usines textiles et des agents de compagnies de sécurité privée ce mardi dans la capitale, pour continuer de réclamer un salaire minimum de 2500 gourdes et dénoncer la loi 3/8. La manifestation a été dispersée par la police. Un ouvrier a été blessé à la tête par une grenade lacrymogène.

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=102338

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *