Les titres de l’actualité du mercredi 08 Mars 2023 sur RADIO VISION 2000

Le Conseil de l’ordre des avocats de Port-au-Prince se révolte contre le processus de somalisation du pays. Il déplore que l’horreur, la barbarie et la monstruosité des actes de banditisme n’émeuvent même pas le gouvernement en place, accroché à un pouvoir sans objet et déconnecté des souffrances de la population.

Le juriste et ancien diplomate Pierre Antoine interpelle le président américain Joe Biden afin de venir récupérer les armes en provenance des Etats-Unis circulant illégalement en Haïti, fustigeant l’absence de volonté réelle de la communauté internationale s’agissant  d’aider le pays à résoudre la crise sécuritaire.

Pierre Antoine Louis, qui détient la nationalité américaine, salue par ailleurs le courage et la détermination du directeur des Centres Gheskio, le Dr. Jean William Pape, qui a prévenu l’international qu’il sera tenue responsable d’un massacre à la Rwanda en Haïti s’il n’aide pas à résoudre le problème de l’insécurité.

Médecins sans frontière annonce la fermeture temporaire de son hôpital à Cité Soleil. L’organisation internationale dit avoir été contrainte de prendre cette décision à cause de la poursuite de violents affrontements entre groupes armés à quelques mètres de l’hôpital.

La Fédération des barreaux d’Haïti s’insurge contre les conditions anticonstitutionnelles, illégales et illégitimes dans lesquelles 8 nouveaux juges sont entrés à la Cour de Cassation. Cela fait peser le doute sur leur capacité à honorer valablement leurs fonctions en se prémunissant des pressions de toutes sortes, affirme la FBH, qui s’interroge perplexe également sur la durée de leur mandat.

Le Centre d’analyse et de recherche en droit de l’homme demande au doyen a.i du TPI de Port-au-Prince, Chavannes Etienne, de désigner un nouveau juge pour poursuivre l’instruction du dossier de l’assassinat du président Jovenel Moïse. Le CARDH rappelle au doyen que le délai imparti au 5e magistrat instructeur Walter Wesser Voltaire a expiré depuis le 30 aout 2022.

Plusieurs activités ont été organisées ce mercredi en Haïti dans le cadre de la célébration de la journée internationale des droits des femmes. Le 8 mars représente une opportunité de rappeler la responsabilité des acteurs sociaux dans la concrétisation du principe de l’égalité homme-femme, a déclaré la ministre à la Condition féminine et aux Droits des Femmes, Sofia Loréus.

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=101993

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *