Les titres de l’actualité du mercredi 13 Octobre 2021 sur RADIO VISION 2000

Violent mouvement de protestation ce mercredi des employés du service de l’immigration à Lalue contre l’enlèvement de l’un des leurs. Johnson Joseph affecté à la section « agence de voyage » de la DIE a été enlevé mercredi soir à Croix-des-Bouquets, zone contrôlée par le groupe « 400 Mawozo ».

Les protestataires ont érigé sur la chaussée des pneus enflammés, des bancs de l’institution et tous autres objets à leur portée, bloquant ainsi totalement la circulation automobile dans la zone du bureau de l’immigration et de l’émigration, pendant toute la journée.

Invitée au cabinet d’instruction dans le cadre d’une affaire de surfacturation et de blanchiment des avoirs, l’ex-première dame Martine Moïse récuse le juge Ikenson Edumé, pour suspicion légitime.

Dans une requête adressée ce mercredi à la cour de cassation, les avocats de Martine Moïse mettent en avant les liens entre le juge Edumé et l’ex-sénateur John Joël Joseph, l’un des suspects recherché dans l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moïse. John Joël Joseph est l’époux de Darline Edumé la sœur du magistrat instructeur.

La veuve du président assassiné, qui devait se présenter à la chambre d’instruction criminelle le 8 octobre dernier, avait sollicité le report de son audition invoquant son indisponibilité. Mais dans la requête à la cour de cassation, elle s’est dite étonnée par cette invitation jugée pour le moins curieuse.

Lancement ce mercredi d’un « Projet de vulgarisation des normes juridiques de garanties judicaires, de la responsabilité des bureaux d’assistance légale et de promotion des droits des détenus ». Cette initiative de l’OPC de concert avec le PNUD vise à lutter contre la détention préventive prolongée dans les prisons haïtiennes.

Sant Karl Lévêque ayant désisté, le RONADH, l’autre organisation invitée à conduire le processus de désignation du représentant du secteur des droits humains au nouveau CEP, est disposé à avancer. Il a adressé en ce sens une correspondance au premier ministre Ariel Henry, selon la directrice exécutive de l’IMED, Kettly Julien, dont la structure est membre du RONADH.

Les autorités haïtiennes éprouvant des difficultés à convaincre leur population à se faire vacciner contre le coronavirus, s’apprêtent à retourner des centaines de milliers de doses de vaccins reçus dans le cadre du programme Covax. Ces vaccins anti-Covid expireront dans seulement quelques semaines.

« Il s’agit en fait d’une décision pour éviter le gaspillage des vaccins. Le pays recevra en échange d’autres doses qui peuvent être utilisées jusqu’à l’année prochaine », assure le Dr Jean William Pape, président de la Commission multisectorielle de gestion du Covid-19, cité par le nouvelliste.

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=98456

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *