Les titres de l’actualité du mercredi 14 Avril 2021 sur RADIO VISION 2000

Des responsables politiques de l’opposition minimisent la démission du premier ministre Joseph Jouthe. C’est le cas de Me Michel André du secteur dit démocratique et populaire qui affirme que cela ne va rien changer rappelant que la résolution de la crise passera par le départ du président Jovenel Moise du pouvoir.

L’ex-sénateur Rudy Hériveaux, porte-parole du pouvoir, affirme le contraire estimant que cela offre, sur le plan politique, un ensemble d’opportunités à Jovenel Moise en vue d’un dégel de la situation.

La démission de Joseph Jouthe était prévisible et inévitable, ont dit, de leur côté le responsable de GREH, l’ex-colonel Himmler Rébu et l’ancien député Vickens Dérilus.

Ils jugent, par ailleurs, irresponsables, graves et inutiles les propos de Jovenel Moise selon lesquels la démission de Joseph Jouthe permettra d’adresser le problème criant de l’insécurité. Pour eux, le chef de l’exécutif cherche à se dédouaner.

Joseph Jouthe aurait été contraint de démissionner pour avoir demandé à Jovenel Moise d’annuler le Referendum constitutionnel prévu en Juin prochain, croit savoir le leader du MTV/Ayiti, Docteur Réginald Boulos.

Le gouvernement américain se dit déjà prêt à poursuivre sa coopération avec le Premier ministre intérimaire Claude Joseph, le Gouvernement, tous les acteurs haïtiens et les partenaires internationaux œuvrant en faveur de la tenue d’élections législatives et présidentielles libres et équitables dans le pays cette année.

Vive tension, ce mercredi, au champ de Mars où des militants de l’opposition ont organisé un mouvement de protestation pour continuer d’exiger le départ de Jovenel Moise du pouvoir. Des protestataires ont incendié un véhicule immatriculé Service de l’Etat à l’Avenue Magny.

Christine Dieudonné Thélusma, une enseignante à l’Ecole Saint-Jean l’Evangéliste a été tuée par balle, très tôt, mercredi matin, à Carrefour feuille. Un crime dénoncé par les responsables de l’Etablissement qui disent espérer que justice sera rendue à la victime.

L’Association des Industries d’Haïti, la AMCHAM, la Chambre de commerce et d’industrie de l’Ouest,…..Les grandes associations patronales annoncent la fermeture de leurs entreprises, ce jeudi, en solidarité avec les victimes de l’insécurité particulièrement du kidnapping.

Les Groupes Boulos et Canez ainsi que l’Université Quisqueya informent avoir pris la même décision.

La Conférence des Evêques Haïtiens avait annoncé, mardi, que les écoles et Universités catholiques, presbytérales et congréganistes garderont leurs portes fermées, ce Jeudi, en vue d’exiger la libération des 10 personnes dont 5 prêtres enlevées, dimanche matin, à Ganthier.

Entre-temps, des étudiants de l’Université Notre Dame d’Haïti ont organisé un mouvement de protestation, ce mercredi, en vue d’exiger également que ces religieux soient relâchés.

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=97046

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *