Les titres de l’actualité du mercredi 15 Mars 2023 sur RADIO VISION 2000

La violence va continuer à s’aggraver en Haïti s’il n’y a pas un appui immédiat de la communauté internationale, a lancé ce mercredi le Sous-Secrétaire général pour l’Europe, l’Asie centrale et les Amériques, Miroslav Jenca, lors d’une réunion du groupe de travail de l’OEA sur Haïti. Il a affirmé que le déploiement d’une force d’action rapide multinationale en appui à la PNH est essentiel pour éliminer les gangs armés.

Avec un effectif de seulement 9000 policiers actifs actuellement, la police nationale d’Haïti ne pourra pas relever seule ce défi, a dit pour sa part la représentante spéciale sortante du Secrétaire général des Nations Unies, Helen Meagher La Lime. Elle a appelé les acteurs internationaux à multiplier les efforts et à poser des actions beaucoup plus concrètes.

L’ancien chef de la police haïtienne, Léon Charles, aujourd’hui représentant permanent d’Haïti auprès de l’OEA a abondé dans le même sens invitant la communauté internationale à apporter une aide concrète au pays pour adresser le problème des gangs armés arguant que la PNH n’en a pas la capacité.

Intervenant à cette réunion du groupe de travail de l’OEA sur Haïti, la présidente du haut conseil de transition, Mirlande Manigat, a appelé à arrêter ce qui est une perte de temps et passer aux actes concrets. Elle a souligné qu’il sera impossible de tenir des élections sans mettre les gangs hors d’état de nuire.

Mirlande Manigat s’est plaint de l’absence de moyens de fonctionnement qui compromet le travail du HCT auquel des missions essentielles ont été confiées.

Le vice-délégué de Saint-Marc, Walter Montas, alerte sur un éventuel carnage dans l’Artibonite face à l’expansion et l’emprise des gangs armés sur le département alors que les agents de l’ordre sont confrontés à manque de moyen. Le responsable souligne que la population prépare son auto-défense.

Le Groupe des Directeurs des Urgences composé des représentants d’OCHA, de l’ONU Femmes, de l’UNICEF, de l’UNFPA, de World Vision et de Concern Worldwide, est arrivé mardi à Port-au-Prince dans le but de s’enquérir de la situation humanitaire qui prévaut dans le pays afin de faire le plaidoyer nécessaire à l’échelle mondiale.

L’office de la protection du citoyen s’insurge contre la banalisation des droits des Haïtiens dans les services publics dans le cadre du processus de demande de passeports. En dépit de l’ouverture de nouveaux bureaux, des milliers de demandeurs peinent encore à y accéder, déplore l’OPC qui parle d’insulte, de discrimination et de crime intolérable.

Les incendies qui ravageaient des parcs naturels du pays depuis plus d’un mois ont été finalement éteints. C’est en tout ce qu’a déclaré ce mercredi le directeur général de l’Agence nationale des Aires protégées, Jeantel Joseph, déplorant la dévastation de plusieurs parcelles de la forêt des Pins ainsi que des Parcs La Visite et Makaya.

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=102033

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *