Les titres de l’actualité du mercredi 29 Janvier 2020 sur RADIO VISION 2000

Début, ce mercredi, à la nonciature apostolique, d’un dialogue politique entre des représentants de l’Exécutif, certains acteurs politiques et de la société civile en vue de trouver un accord permettant de résoudre la crise.

Dans un communiqué, la nonciature a tenu à souligner qu’elle n’est pas partie prenante de ces discussions précisant que ce dialogue organisé par le comité Haïtien d’Initiative Patriotique se tient dans ses locaux sur demande du président Jovenel Moise. Une initiative supportée par le BINUH et l’OEA.

Le Secteur dit démocratique et populaire et l’Alternative Consensuelle ne participent pas à ces pourparlers qui, selon Me Michel André, ne visent qu’à mettre en place un gouvernement d’union nationale. Il continue de réclamer la démission de Jovenel Moise.

Des dizaines de personnes ont pris part, ce mercredi, à un sit-in, devant les locaux du conseil électoral provisoire à Pétion-ville. Elles entendaient exiger des conseillers électoraux de faire respecter les mandats des 9 sénateurs renvoyés par Jovenel Moise.

A rappeler qu’un recours a été exercé, le 16 Janvier dernier, auprès de l’institution électorale par les sénateurs concernés pour lui demander de dire le mot du droit dans cette affaire.

Dossier petrocaribe…L’ex-ministre de la santé publique, Docteur Florence Duperval Guillaume n’a pas répondu, ce mercredi, à une invitation du juge d’instruction, Ramoncite Accimé. Elle a adressé une requête à ce dernier dans laquelle, elle a sollicité un report.

3 jours après l’annonce d’un ensemble de mesures préventives par les responsables du ministère de la santé publique pour empêcher l’introduction du CORONAVIRUS en Haïti, rien n’a été fait. Par exemple, aucun message n’est diffusé à l’aéroport international Toussaint Louverture, ni non plus de spot de sensibilisation dans les médias.

Le responsable de la Direction d’épidémiologie, de laboratoire et de recherches au MSPP, le Docteur Patrick Dély qui a été remarqué, ce mercredi, à l’aéroport annonce la mise en application de ces mesures à partir de ce vendredi.

L’organisation Médecins Sans Frontière dénonce des actes de violences et d’intimidations dont sont l’objet ses membres de la part d’individus armés. Selon MSF, le climat délétère actuel entrave ses capacités à garantir le maintien de ses activités et la fourniture de soins de santé à la population.

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=93036

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *