Les titres de l’actualité du mercredi 30 Mars 2022 sur RADIO VISION 2000

Le Centre d’analyse et de recherche en droits de l’homme a recensé 225 cas de kidnapping au premier trimestre de 2022 contre 142 en 2021, soit une hausse de 58,45%.

La majorité de ces enlèvements ont été perpétrés par le gang de Gran Ravin et ses alliés. Dans certains cas, les familles des victimes ont versé jusqu’à trois rançons en échange de leur libération, souligne le 7e bulletin du CARDH sur ce phénomène.

Les élèves du lycée National de Sibert, en plaine, ont gagné les rues une nouvelle fois ce mercredi pour exiger la libération du professeur Chrisly Pierre Brutus, enlevé depuis le 20 mars dernier.

Nouvelle journée de protestation ce mercredi dans les rues de la capitale pour continuer de dénoncer l’insoutenable insécurité et d’exiger le départ du premier ministre Ariel Henry.

Les manifestants ont érigé des barricades de pneus enflammés et des pierres sur certains axes routiers notamment à Delmas. Ils ont cassé les pare-brises d’un véhicule à Carrefour Musseau, non loin de la résidence officielle du premier ministre.

Le commissaire Jean Bazelais Bornélus a été remplacé à la tête de la PNH dans le Sud après les violents incidents ayant émaillé la manifestation d’hier mardi dans la ville des Cayes. Son successeur Daniel Compère sera installé ce jeudi.

Le commissaire du gouvernement des Cayes, Ronald Richemond, rejettent les accusations selon lesquelles les policiers affectés à sa sécurité rapprochée avaient ouvert le feu sur les manifestants faisant un mort. Il dénonce une machination politique.

Le chef du parquet des Cayes qualifie par ailleurs d’actes terroristes les incidents ayant abouti à l’incendie d’un avion et la destruction de la tour de contrôle de l’aéroport Antoine Simon. Il annonce la mise en mouvement de l’action publique contre les fauteurs de troubles.

Un individu armé circulant à moto a été tué ce mercredi lors d’échange de tirs avec la police à Carrefour Fleuriot.

Trois autres présumés bandits ont été abattus mardi par les forces de l’ordre, dont le nommé Wilner Petit-Frère, qui avait ouvert le feu sur une patrouille policière dans la zone de la Brasserie Nationale d’Haïti.

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=99839

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *