Les titres de l’actualité du vendredi 05 Aout 2022 sur RADIO VISION 2000

9 présumés bandits ont été tués, 13 autres blessées et une trentaine d’otages libérés dans le cadre d’une opération menée depuis
radiotelevision2000
Partager cet article

9 présumés bandits ont été tués, 13 autres blessées et une trentaine d’otages libérés dans le cadre d’une opération menée depuis plusieurs jours par la police dans la localité de « Tibwadòm », située entre les communes de Gros-Morne dans l’Artibonite et de Bassin Bleu dans le Nord-Ouest.

7 individus ont été interpellés, 8 motocyclettes confisquées tandis que les villages Berra et Pendu pris en otage par les bandits ont été libérés, informe le directeur départemental du Nord-Ouest de la PNH, Jean Brice Myrthil, dans une note transmise à la rédaction.

Le notaire Bruno Toussaint a été enlevé, jeudi soir, chez lui dans la deuxième section communale de Petite Rivière de l’Artibonite. Les ravisseurs réclament une rançon de 50 mille dollars américains pour le libérer, selon l’ancien maire adjoint de la ville Jean Emile Estimable.

L’ambassadeur de France en Haïti, Fabrice Mauriès, félicite la PNH pour le succès de l’opération menée  jeudi dans la commune de Croix-des-Bouquets, ayant permis la libération de six otages dont un ressortissant français. Bravo ! La coopération policière entre la France et Haïti va continuer, a tweeté le diplomate français.

Le président élu de l’Accord de Montana, Fritz Alphonse Jean, s’est entretenu jeudi avec le premier ministre Ariel Henry. L’économiste informe avoir discuté avec le chef du gouvernement de l’urgence de sortir le pays de l’impasse.

Seul un dialogue franc peut permettre de rétablir les trois pouvoirs de l’Etat tel que clairement défini par le consensus Montana, a indiqué Fritz Jean dans un tweet.

La confédération des haïtiens pour la réconciliation prône le Grand Congrès de l’Entente Inter Haïtienne via un dialogue franc pour sortir le pays de la crise ininterrompue depuis 1804. La CHAR propose la méthodologie pour aboutir à ce congrès sur une période de 6 mois.

Un nouveau comité directeur a été investi, ce vendredi, à la tête de l’association des juges de paix haïtiens (AJUPHA). Il est composé de 9 membres dont Me Jean Paul Jean Quesnel, président; Placide Duvelson, vice-président; Wagner Laguerre, Trésorier; Venante Exantus, déléguée et Marie Claude Charles Alfred, conseillère.

Le processus de correction des copies des examens officiels du baccalauréat a été suspendu ce vendredi au Lycée national de Pétion-Ville. En cause : l’enlèvement du professeur correcteur Bazelais Morose dont les collègues réclament la libération immédiate.

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=100801

Partager cet article
Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email
Imprimer

À lire aussi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Faites des rencontres dans votre département

À la Une actu

Pub

flash actu