Les titres de l’actualité du vendredi 13 Septembre 2019 sur RADIO VISION 2000

Le premier ministre nommé dément avoir versé des pots-de-vin à des sénateurs pour voter en faveur de sa politique générale. Joint au téléphone par Vision 2000, Fritz William Michel qui a admis avoir rencontré les membres du GPRD à l’instar d’autres blocs, a cependant indiqué qu’il n’a jamais été question de donner de l’argent à des sénateurs.

Le sénateur Willot Joseph nie avoir confirmé sur une station sœur avoir reçu 100 mille dollars américains pour voter en faveur de la déclaration de politique générale de Fritz William Michel. L’élu du Centre a expliqué que les discussions avec le premier ministre nommé étaient surtout axées sur l’exécution de projets dans son département.

Aucun premier ministre ne pourra obtenir l’approbation du parlement s’il ne verse pas de pots-de-vin, a lâché le sénateur Kédlair Augustin. S’il continue de nier les accusations de Sorel Jacinthe, le sénateur du Nord-Ouest a cependant admis avoir accepté par le passé de l’argent à travers le bloc majoritaire.

Le parti Rassemblement social-démocrate du professeur Victor Benoit dénonce la position de ceux qui militent en faveur d’une prorogation du mandat des sénateurs qui doivent partir après le deuxième lundi de janvier 2020. Le RSD parle de démarche anti-démocratique appelant au respect de la loi et électorale de 2015.

L’Association nationale des distributeurs de produits pétroliers proteste contre ce qu’elle appelle des déclarations mensongères et calomnieuses imputant aux Stations-service la responsabilité du désordre et de la vente au marché noir du carburant. L’ANADIP rappelle qu’elle n’intervient ni dans la commande de ce produit à l’étranger ni dans la fixation des prix.

Violences et insécurité à Petit-Goâve. Deux personnes ont été tuées à l’arme blanche et par balle et deux maisons incendiées, entre jeudi et ce vendredi.

La route nationale #1 était à nouveau bloquée ce vendredi pendant plusieurs heures au niveau de Cabaret par des membres de la population locale qui continuent de réclamer la réhabilitation du pont Béthel.

140 jeunes de 14 à 17 ans, formés en mécanique-auto, couture et transformation de déchets en œuvres d’art, ont été gradués ce vendredi. Issus de quartiers défavorisés, ces adolescents ont bénéficié du projet de protection des enfants, de prévention et de réduction du taux des enfants en domesticité.

Source : http://radiotelevision2000.com/home/?p=91444

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *