Les titres de l’actualité du vendredi 14 Février 2020 sur RADIO VISION 2000

Incendie à l’orphelinat de l’Eglise « Compréhension de la Bible » de Fermathe 55…….Ce sont au total 15 enfants qui ont péri, jeudi soir, dans ce sinistre qui serait d’origine accidentelle.

Les brûlures de certains enfants n’ont pas été assez graves pour provoquer leur décès, selon l’un des agents de la protection civile qui s’était rendu, ce vendredi, sur les lieux du drame soulignant qu’ils sont morts faute de soins appropriés.

Cet orphelinat n’avait pas d’autorisation de fonctionnement, a révélé la Directrice de l’Institut du Bien-être social et de recherches, Arielle Jeanty Villedrouin précisant qu’actuellement 35 maisons d’enfants sur 754 détiennent une autorisation de fonctionnement.

Un établissement scolaire a été incendié, Jeudi soir, par des individus non identifiés à Cabaret. Il s’agit du centre de formation classique.

A l’appel du collectif 4 décembre et d’un ensemble d’organisations politiques de l’opposition, des centaines de personnes ont marché, ce vendredi, dans les rues de la capitale contre l’insécurité. Elles exigent des autorités concernées l’adoption de mesures urgentes permettant d’enrayer ce phénomène.

Les pare-brises d’au moins 3 véhicules dont deux immatriculés Service de l’Etat ont été cassées notamment à Lalue et à l’avenue Christophe par des protestataires, en colère.

L’exécutif s’octroie le droit de passer, à sa guise, des contrats liés à l’électricité et à la « Défense et Sécurité nationale ». Un arrêté a été pris, en ce sens, en Conseil des ministres le 12 février dernier.

Dans cet arrêté, il est précisé que « les marchés de l’électricité ainsi que ceux qui intéressent les domaines qui concourent à la stabilité et au développement de la nation et des valeurs qui la fondent ou au bien-être général de la population, approuvés par résolution du Conseil des ministres », sont considérés comme des marchés relevant du domaine de la défense ou de la sécurité nationale.

Les Etats-Unis ont restitué, ce vendredi, aux autorités haïtiennes, plus de 400 pièces archéologiques qui avaient été volées en Haïti par l’ingénieur américain, Donald Miller. La cérémonie s’est déroulée au bureau national d’éthnologie en présence de l’ambassadrice américaine, Michèle J. Sison, du premier ministre Jean Michel Lapin et du directeur du BNE, Erol Josué.

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=93217

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *