Les titres de l’actualité du vendredi 17 Juillet 2020 sur RADIO VISION 2000

Le torchon brule entre le ministre de la Justice, Me Rockfeller Vincent et le commissaire du gouvernement a.i de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant…Les 2 hommes seraient en total désaccord sur le dossier de l’ex-député Arnel Bélizaire.

Dans un message audio en circulation sur les réseaux sociaux, on entend le chef du parquet jurer de ne pas interjeter appel de l’ordonnance de la juge d’instruction Annie Fignolé renvoyant l’ex-parlementaire devant le tribunal correctionnel.

Cependant dans un extrait du registre du Greffe également en circulation, il est écrit que Me Narcesse Solage, substitut du commissaire du gouvernement, a interjeté appel dans ce dossier. Il est précisé que l’intéressé a agi pour et au nom du commissaire en chef.

L’ex-ministre de la jeunesse et des sports a apporté, ce vendredi, des précisions sur les raisons qui l’ont poussé à démissionner. Maxis Attys explique n’avoir pas eu les moyens de sa politique. Il évoque également l’absence de vision claire de l’Etat.

La démission de Maxis Attys est intervenue environ une semaine après avoir dénoncé une mauvaise utilisation des fonds qui étaient destinés à la construction de centres sportifs dans plusieurs endroits du pays dans le cadre de petrocaribe.

Le groupe de Petrochallengers « Nou pap konplis » salue le courage de l’ex-ministre Attys alors que « Nou pap Domi » estime que les déclarations de ce dernier prouvent, une fois de plus, que le régime Tèt Kale a participé dans la dilapidation des fonds vénézuéliens.

Le sénateur Patrice Dumont en appelle à une révolte contre la corruption, l’incurie, la contrebande et le vol qui, selon lui, sont à l’origine de la situation de misère atroce dans laquelle patauge la population haïtienne.

Dans une correspondance adressée à la Cour des Comptes, l’UCREF, l’IGF, la CNMP et l’ULCC, le parlementaire réclame des audits au niveau de l’administration du palais national, du parlement, des différents ministères, de la DGI, de la douane, de la direction de l’Immigration et du CONATEL notamment.

Les syndicats d’enseignants se concertent en vue de donner une réponse au Ministère de l’éducation nationale pour avoir décidé de reprendre les activités scolaires sans les avoir consultés. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre, ce vendredi, la secrétaire générale de la CNEH, Magalie Georges.

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=94606

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *