Les titres de l’actualité du vendredi 27 Mars 2020 sur RADIO VISION 2000

Enlevé très tôt vendredi matin devant sa résidence à Pèlerin 4, Docteur Jerry Bitar, l’un des responsables de l’Hôpital Bernard Mevs, est toujours aux mains de ses ravisseurs.

La nouvelle de l’enlèvement du médecin a provoqué une onde de choc au sein de ce centre hospitalier, l’un des meilleurs du pays. D’ailleurs les employés décident de le fermer jusqu’à la libération du Docteur Bitar.

Des proches de certains patients présents, ce vendredi, à l’hôpital n’ont pas non plus caché leurs colères. Ils demandent aux ravisseurs de libérer le médecin afin de faciliter la reprise des activités dans cet hôpital de référence qui dessert beaucoup d’Haïtiens.

La cellule scientifique de gestion de la crise du CORONAVIRUS a été mise en place. Elle est constituée de 14 membres dont Docteur Patrick Dély, coordonnateur ; Dr Jacques Boncy, Martial Bénêche et Ariel Henry, membres. Elle est chargée de collecter et de traiter les données liées au COVID-19 et de formuler des recommandations à la cellule gouvernementale.

Parallèlement un registre d’inscription pour le personnel médical sera ouvert, lundi prochain, dans les différentes directions départementales du ministère de la santé publique.

Le pasteur Amel Lafleur de « l’Eglise de Dieu Indépendante de la Porte Etroite » de Delmas 33 a été entendu, ce vendredi, par deux substituts du commissaire du gouvernement de Port-au-Prince à savoir Eunide Legerme et Gérald Norgaisse.

Le leader religieux est accusé de non respect des mesures annoncées par l’Exécutif via l’arrêté décrétant l’état d’urgence sanitaire sur tout le territoire national pour faire face au CORONAVIRUS.

Des instructions ont été passées aux commissaires du gouvernement des 18 juridictions du pays pour qu’ils prennent toutes les dispositions afin de désengorger les prisons question d’empêcher la propagation du Coronavirus, informe le ministre de la Justice, Me Lucmane Délile qui a eu une séance de travail, ce vendredi, avec les chefs des parquets autour de la question.

Sont concernés les détenus qui ont commis des délits mineurs et ceux ayant bénéficié d’une décision de justice.

De son coté, le commissaire du gouvernement a.i de Port-au-Prince Me Jacques Lafontant a fait état de la mise en place d’un plan de contingence dans le cadre des démarches visant à gracier ou commuer les peines de certains prisonniers. Il donne la garantie qu’aucun bandit ne bénéficiera de telles mesures.

Des journalistes contractuels du journal l’UNION, un organe de presse de l’Etat, ont perturbé, ce vendredi, une conférence de presse du Directeur Général du Théâtre national, Yves Pénel au centre d’informations permanentes sur le CORONAVIRUS. Les protestataires exigeaient leurs lettres de nomination et le paiement de 6 mois d’arriérés de salaire.

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=93598

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *