L’homosexualité dans le monde: de la peine de mort au mariage pour tous

Paris – L’homosexualité, dont Singapour a annoncé dimanche la dépénalisation prochaine, est encore réprimée, voire passible de mort, dans de nombreux
People Bo Kay
Partager cet article

Paris – L’homosexualité, dont Singapour a annoncé dimanche la dépénalisation prochaine, est encore réprimée, voire passible de mort, dans de nombreux pays, alors qu’elle est pleinement acceptée dans d’autres, une trentaine reconnaissant le mariage pour tous.

Selon le rapport publié en 2020 par l’Association internationale des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans et intersexes, les relations entre personnes de même sexe sont réprimées par la loi dans 69 pays sur 193, et passibles de la peine de mort dans 11 pays. 

Actuellement, le mariage gay est autorisé dans 32 pays. 

– Un crime en Afrique – 

Sur un continent où une trentaine de pays interdisent l’homosexualité, l’Afrique du Sud fait figure d’exception : le mariage gay y est légal depuis 2006. L’adoption, la procréation médicalement assistée (PMA) et la gestation pour autrui (GPA) y sont aussi autorisées. 

Les relations entre personnes de même sexe sont passibles de la peine de mort au Soudan, en Somalie et en Mauritanie. Quelques pays les autorisent ou les ont dépénalisées (dont Cap-Vert, Gabon, Côte d’Ivoire, Mali, Mozambique, RDC, Angola, Madagascar, Rwanda, Seychelles et Botswana). 

– Répression au Moyen-Orient – 

Au Moyen-Orient, Israël se distingue en ayant légalisé l’adoption pour les couples homosexuels.

→   Lire Plus

Source : http://www.madinin-art.net/

Partager cet article
Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email
Imprimer

À lire aussi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Faites des rencontres dans votre département

À la Une actu

Pub

flash actu